Ecoutez Radio Sputnik
    Tour Eiffel à Paris et le drapeau de France.

    Le vice-ministre russe des Transports aurait été dévalisé en pleine rue à Paris

    © Sputnik . Natalia Silvestrova
    France
    URL courte
    19243

    Le site Actu17 rapporte qu'Alexander Yurchik, en charge des transports au sein du gouvernement russe, s’est fait voler son portefeuille en pleine rue dans le 2ème arrondissement de Paris. Le préjudice se monte à plusieurs milliers d’euros. Le vice-ministre a porté plainte et une enquête a été ouverte.

    Il se rappellera longtemps de son passage dans la capitale. Selon le site Actu17, Alexander Yurchik, vice-ministre russe des Transports, a été victime d'un vol à la tire le 28 novembre à Paris. Cette histoire rocambolesque s'est déroulée dans la célèbre rue de la Paix, dans le 2ème arrondissement de la capitale. Alors qu'il marchait, le membre du gouvernement russe a été abordé par un individu. Après avoir échangé, l'étrange homme s'est mis à lui parler de sa connaissance du football russe.

    Plus de portefeuille

    La suite est encore plus étonnante. Le suspect a enlacé Alexander Yurchik qui s'est trouvé bien surpris et n'a pas réagi. Dès lors, l'homme est subitement monté à bord d'une berline noire qui s'est immédiatement mise en route.

    Kim Kardashian
    © AFP 2018 Kenzo Tribouillard
    ​Ce n'est qu'ensuite que le vice-ministre s'est aperçu que son portefeuille n'était plus dans la poche arrière de son pantalon. Le rapprochement avec sa surprenante rencontre a tout de suite était fait. Alexander Yurchik s'est rendu dans un commissariat parisien en début d'après-midi afin de déposer plainte. Une enquête a été ouverte. Le préjudice se monte à plusieurs milliers d'euros.

    Lire aussi:

    Un homme accusé de harcèlement: Trump dit que «c’est correct de tripoter les femmes»
    Un renard rusé se transforme en voleur à la tire
    Le roi des Pays-Bas parle de son travail secret
    Tags:
    délits, ministre, crimes, insolite, délinquance, violences, police, Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik