Ecoutez Radio Sputnik
    Hollande et Macron

    Hollande aux Gilets jaunes: «il faut continuer à prendre la parole» pour que «ça débouche»

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (222)
    371321

    En déplacement en Ardèche ce jeudi, François Hollande a rencontré des «gilets jaunes» et s'est montré solidaire de ce mouvement qui s'élève contre les taxes. L'ancien Président de la République leur a notamment conseillé de «continuer à prendre la parole» parce qu'il faut «que ça débouche».

    François Hollande a rencontré des «gilets jaunes» en Ardèche jeudi et discuté avec eux pendant plusieurs minutes, défendant son bilan et rappelant avoir mis en place le CICE (Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi), qui a permis de baisser les charges pesant sur les entreprises, et donné un coup de pouce au SMIC.

    Dans une courte vidéo de la rencontre mise en ligne par France Bleu Drôme Ardèche sur Twitter, François Hollande, qui avait été le Président le plus impopulaire de la Ve République, a encouragé les «gilets jaunes» à poursuivre leur mouvement.

    «Il faut continuer à prendre la parole et faire que ça puisse déboucher, parce qu'il faut que ça débouche», a-t-il noté.

    Avant d'ajouter:

    «Il faut qu'il y ait des organisations qui puissent prendre en compte les revendications.»

    Évoquant la politique d'Emmanuel Macron, devenu récemment encore moins populaire que lui, François Hollande a indiqué qu'il devait répondre de ses actes.

    «Emmanuel Macron s'est présenté avant que je ne me décide. Il a fait son choix, ses orientations. Il doit en répondre devant les Français», a-t-il noté, ajoutant que lui, il assumait ce qu'il avait «fait durant tout le quinquennat».

    À une manifestante qui a déclaré, indignée: «Il ne nous écoute pas!», François Hollande a répondu:

    «Moi, je vous ai écoutés aujourd'hui».

    Dans le discours à la Nation qu'il a prononcé le mardi 27 novembre, soit trois jours après les violentes manifestations à Paris, Emmanuel Macron a assuré avoir compris les difficultés des Français tout en réitérant qu'il n'allait pas pour autant lever les taxes sur le carburant.

    Depuis le 17 novembre, les «gilets jaunes» organisent des manifestations dans toute la France, bloquant des routes ou occupant des ronds-points. Ils étaient 282.000 mobilisés le 17 novembre et encore quelque 106.000 le 24 novembre, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur que les «gilets jaunes» considèrent comme très sous-estimés.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (222)

    Lire aussi:

    «Gilets jaunes»: Hollande critique Macron, Macron riposte et Hollande réplique à nouveau
    Emmanuel Macron attaque violemment François Hollande pour son soutien aux «gilets jaunes»
    Ces revendications profondes que les «gilets jaunes» ont transmises au gouvernement
    Tags:
    revendications, route, manifestation, France Bleu, François Hollande, Emmanuel Macron, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik