Ecoutez Radio Sputnik
    Les «gilets jaunes» entament l’acte 2 de la mobilisation à Paris, 24 novembre 2018

    Vaucluse: les «foulards rouges» s’organisent contre les «gilets jaunes»

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (236)
    14449301

    Des Vauclusiens déçus par la passivité du préfet et des forces de l’ordre et n’acceptant pas «les méthodes des gilets jaunes» ont décidé de s’organiser en créant une page Facebook intitulée «Foulards rouges»: la riposte face aux «gilets jaunes», en vue de rassembler «les citoyens qui sont pénalisés tous les jours» par ces derniers.

    Dans le Vaucluse un groupe Facebook vient de voir le jour et compte déjà près de 800 membres s'opposant aux «gilets jaunes». L'un de ses créateurs, John Christophe Werner, a confié au Dauphiné libéré que l'objectif était de regrouper «les citoyens qui sont pénalisés tous les jours par les méthodes des gilets jaunes».

    «Puisque le préfet et les forces de l'ordre ne souhaitent pas faire respecter l'État de droit, le mouvement citoyen «foulards rouges» le fera lui-même, sans violence, mais avec détermination», promettent certains «Foulards rouges» sur leur page Facebook.

    John Christophe Werner est plus violent dans ses propos, parlant des «méthodes anarchistes des gilets jaunes», et appelant à rejoindre les «foulards rouges» pour montrer que toute la France «n'accepte pas les méthodes totalitaires des gilets jaunes».

    «Nous voulons le retour de l'État de droit, que le préfet fasse enfin son travail et fasse lever les blocages!», s'exclame-t-il.

    Sur cette page Facebook, les internautes partagent leur exaspération envers les «extrémistes gilets jaunes» et s'échangent des informations concernant les blocages routiers observés dans la région.

    «Si les foulards rouges se coordonnent, cela peut parfaitement être faisable de débloquer des ronds-points, à condition d'intervenir au bon moment. N'essayez bien évidemment pas de le faire seul. Toujours sans violence, et si vous sentez que les gilets jaunes pourraient devenir violents, vous repartez, ou restez en retrait, appelez les forces de l'ordre, et reprenez votre intervention en leur présence après leur avoir expliqué ce que vous voulez faire», prévient l'un des administrateurs, en conclusion d'un témoignage d'une tentative de déblocage d'accès à l'autoroute.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (236)

    Lire aussi:

    Gilets jaunes: «Il faut taper plus fort, bloquer les raffineries, les préfectures»
    «La police avec nous!», un rêve des Gilets jaunes pas (encore) tout à fait devenu réalité
    Un «gilet jaune» percuté par un camion en Haute-Marne
    Tags:
    Internet, gilets jaunes, Facebook, Dauphiné libéré, Vaucluse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik