Ecoutez Radio Sputnik
    manifestation des «gilets jaunes», image d'illustration

    Un 3e mort en marge du mouvement des «gilets jaunes»

    © AFP 2018 FRANCOIS LO PRESTI
    France
    URL courte
    Mouvement des «gilets jaunes» en France et en Belgique (195)
    18739

    Prise dans un bouchon entraînée par un barrage des «gilets jaunes», une voiture a percuté cette nuit à Arles un poids-lourd avant d’être elle-même percutée par un autre véhicule.

    Un automobiliste a été tué dans la nuit de samedi à dimanche à Arles (Bouches-du-Rhône) dans un carambolage provoqué par un bouchon dû à un barrage de «gilets jaunes» sur une route départementale, rapporte Reuters citant la gendarmerie.

    Une voiture particulière a percuté vers 02h00 (01h00 GMT) du matin un poids-lourd immobilisé à l'arrière de ce bouchon et a elle-même été percutée par un autre véhicule, a-t-on expliqué à Reuters de même source. Le conducteur de la voiture ainsi prise en sandwich «est décédé sur le coup», a-t-on ajouté.

    C'est le troisième mort en marge du mouvement des «gilets jaunes», parti d'une contestation de la hausse des taxes sur les carburants.

    La manifestation des «gilets jaunes» contre l'érosion du pouvoir d'achat a été entachée samedi de graves violences, notamment à Paris, qui ont entraîné l'interpellation de 412 personnes et provoqué 133 blessés dont 23 parmi les forces de l'ordre, selon la préfecture.

    Selon le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveau, le gouvernement étudie toutes les options pour éviter de nouvelles scènes d'émeutes y compris la piste de l'instauration de l'état d'urgence.

    Dossier:
    Mouvement des «gilets jaunes» en France et en Belgique (195)

    Lire aussi:

    «Gilets jaunes»: une voiture de la mission diplomatique géorgienne endommagée
    Le soutien aux «gilets jaunes» ne faiblit pas malgré les scènes de violence
    «Gilets jaunes»: le gouvernement n’exclut pas d’instaurer l’état d’urgence
    Tags:
    gilets jaunes, blessés, victimes, Arles, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik