Ecoutez Radio Sputnik
    Une manifestation des gilets jaunes à Marseille le 1er décembre 2018

    «Gilets jaunes»: blessée par une grenade lacrymogène, une femme meurt à Marseille

    © AFP 2018 Clement MAHOUDEAU
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (236)
    48579

    Le mouvement des «gilets jaunes» a été marqué par une quatrième mort. À Marseille, une femme âgée est décédée dans un hôpital local où elle a été traitée après qu’une grenade lacrymogène est tombée samedi dans son appartement lors des affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants dans les rues de la ville.

    Une femme de 80 ans, blessée dans son appartement par des éléments d'une grenade lacrymogène tirée lors des incidents qui ont suivi les manifestations organisées samedi à Marseille, est morte dimanche dans le bloc opératoire d'un hôpital marseillais, indique l’AFP se référant à des sources concordantes.

    La vieille dame se trouvait chez elle, fermant les volets de son appartement, au quatrième étage d'un immeuble proche de la Canebière, lorsqu'un projectile l'a heurtée au visage, ont indiqué ces sources. Transportée à l'hôpital de la Timone puis à l'hôpital de la Conception, elle y a été opérée mais est décédée «d'un choc opératoire», a déclaré le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux, cité par l’AFP.

    Le procureur a constaté la présence «des plots de grenade» dans l’appartement de la femme. Il a d’ailleurs souligné que le «lien de cause à effet entre la blessure et le décès» ne pouvait pas être établi au stade actuel.

    À son tour, Salim Moussa, avocat d'une amie de la victime qui habite l'immeuble en face, a déclaré à l’AFP que la dame était en train de fermer ses volets pour éviter les fumées des lacrymogènes et avait reçu le projectile en pleine face.

    Cependant, l’avocat n’a pas exclu que ce soit le traitement médical administré à une personne «à la santé fragile» qui puisse être à l'origine du décès

    C'est déjà le quatrième mort qui a eu lieu en marge du mouvement des «gilets jaunes». Dans la nuit de samedi à dimanche à Arles, un automobiliste a péri dans un carambolage provoqué par un bouchon dû à un barrage des manifestants sur une route départementale.

    La manifestation des «gilets jaunes» contre l'érosion du pouvoir d'achat a été entachée samedi de graves violences, notamment à Paris, qui ont entraîné l'interpellation de 412 personnes et provoqué 133 blessés dont 23 parmi les forces de l'ordre, selon la préfecture.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (236)

    Lire aussi:

    Un 3e mort en marge du mouvement des «gilets jaunes»
    5e mort en marge des Gilets jaunes: une automobiliste percute un poids lourd en Charente
    «Gilets jaunes»: une voiture de la mission diplomatique géorgienne endommagée
    Tags:
    morts, gilets jaunes, gaz lacrymogènes, Marseille, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik