Ecoutez Radio Sputnik
    Une manifestation des gilets jaunes à Toulouse

    Un manifestant dans le coma après des heurts entre Gilets jaunes et CRS à Toulouse

    © AFP 2018
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (402)
    12044

    Un jeune homme a été très gravement blessé samedi après-midi à Toulouse, lors des violences qui ont éclaté en marge de la manifestation des Gilets jaunes. Selon les pompiers, il aurait reçu un tir de flash-ball en pleine tête.

    Un homme de 28 ou 29 ans, participant à la manifestation des Gilets jaunes samedi à Toulouse, a été grièvement blessé et son état «s'est aggravé de façon critique», a indiqué lundi la préfecture de Haute-Garonne.

    «Samedi 1er décembre, une victime a été transportée au CHU de Purpan (à Toulouse) sans indication de gravité. Son état s'est aggravé dimanche de façon critique. Il est hospitalisé en neurochirurgie», ont détaillé à l'AFP les services administratifs.

    Une enquête pour «rechercher les causes des blessures» a été confiée à la sûreté départementale de Toulouse, a-t-on appris d'une source proche du dossier. Néanmoins, selon les pompiers, il aurait été blessé par un tir de flash-ball.

    D'après plusieurs témoignages, dont celui de sa mère, recueillis par France-Soir, Benoît se trouvait dans la zone de la gare Toulouse-Matabiau quand les CRS ont cherché à disperser les manifestants avec des gaz lacrymogènes et une charge. Il a été touché «juste au-dessus de l'oreille», précise sa mère, Isabelle.

    Le jeune homme serait «entre la vie et la mort» et a été plongé dans un «coma artificiel», indiquait lundi soir La Dépêche du Midi sur son site Internet.

    Cinquante-sept personnes, dont 48 policiers, ont été blessées samedi lors de la manifestation des Gilets jaunes à Toulouse, avait annoncé dimanche la préfecture.

    La manifestation des «gilets jaunes» contre l'érosion du pouvoir d'achat a été entachée samedi de graves violences. Les chiffres de samedi dernier témoignent du chaos, à Paris et dans d'autres villes de France comme Marseille, Bordeaux, Le Puy-en-Velay et Charleville-Mézières: quatre personnes sont mortes, 63 ont été blessées, dont 133 dans la capitale, et les forces de l'ordre ont placé 630 manifestants en garde à vue, dont 378 à Paris.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (402)

    Lire aussi:

    La préfecture du fief de Laurent Wauquiez incendiée lors des manifestations (vidéo choc)
    Malgré le moratoire annoncé, les Gilets jaunes promettent une nouvelle manifestation
    Les Gilets jaunes de Toulouse lancent un «blocage économique»
    Tags:
    gilets jaunes, coma, Toulouse, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik