Ecoutez Radio Sputnik
    Les «gilets jaunes» entament l’acte 2 de la mobilisation à Paris, 24 novembre 2018

    Paris Match met un antisémite notoire en Une pour représenter les Gilets jaunes

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (283)
    1082478

    Sur la couverture du dernier numéro de Paris Match, on y voit un Gilet jaune discuter avec un CRS, sous un drapeau français flottant au vent… Mais voilà, ce n’est pas un simple manifestant: l’hebdomadaire met en Une Hervé Ryssen qui se présente lui-même comme «raciste», «antijuif» et «antisémite».

    «De la colère à l'affrontement, récit d'une journée explosive», dit la couverture du dernier numéro de Paris Match, revenant sur les violences du samedi 1er décembre. La Une de l'hebdomadaire a eu un effet explosif sur les réseaux sociaux dont les utilisateurs ont remarqué la personne que la rédaction avait choisie pour représenter les Gilets jaunes. L'homme en gilet jaune est Hervé Ryssen, militant antisémite bien connu en France.

    En juin dernier, Hervé Ryssen a été condamné à un an de prison pour les messages antisémites qu'il a proférés dans une vidéo YouTube datant du 10 juillet 2010 et intitulée «Les juifs, l'inceste et l'hystérie».    

    Hervé Ryssen a participé à toutes les protestations parisiennes qui ont eu lieu depuis le 17 novembre dernier. Il s'est donc retrouvé sur de nombreux clichés de photographes présents sur les lieux. Le choix fait par Paris Match n'a pas échappé l'attention du internautes:

    La rédaction de Paris Match n'avait pas connaissance de son identité, a assuré à L'Express Régis Le Sommier, directeur adjoint de la rédaction du magazine. «On ne connaissait pas du tout ce personnage, que nous avons pris pour un Gilet jaune. On a trouvé que cette couverture était représentative puisqu'il était en discussion avec un CRS… Mais c'est une erreur de notre part. Les Gilets jaunes charrient tout un tas de personnages et nous ne savions pas qui il était.»

    Suite à la controverse, Paris Match a publié un communiqué concernant la Une avec Hervé Ryssen:

    Mais ce n'est pas la première pomme de discorde entre Paris Match et les Gilets jaunes. Commentant le moratoire sur la hausse des taxes sur les carburants à l'antenne de France 5, l'éditorialiste de Paris Match Bruno Jeudy a assuré que les Gilets jaunes ne connaissaient même pas le sens du mot «moratoire»: «Ils ont réagi immédiatement, les gilets jaunes… Une fois qu'ils ont fait leurs recherches sur Google, ils ont compris à peu près ce que ça voulait dire.» Pour lui, «c'est un mouvement qui paraît assez incontrôlé, incontrôlable, indomptable pour un pouvoir, quel qu'il soit».

    Le dernier rassemblement des Gilets jaunes a été marqué par d'importantes violences et dégradations urbaines dans la capitale française. Elles ont fait 133 blessés, dont 23 membres des forces de l'ordre, et ont conduit au placement en garde à vue de 378 personnes sur les 412 interpellées, selon un bilan communiqué par la préfecture de police dimanche.    

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (283)

    Lire aussi:

    Une députée LREM vs un «gilet jaune»: à combien est le SMIC? Le net outré (vidéo)
    Gilets jaunes: l’immigration exclue du débat par Philippe, le Net furieux
    Débat sur le RIC: une «tentative d’enfumage» de la part du gouvernement?
    Tags:
    gilets jaunes, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik