Ecoutez Radio Sputnik
    gillets jaunes

    «Elle est belle la démocratie française»: le Net conspue de possibles blindés à Paris

    © AFP 2018 FRANCOIS LO PRESTI
    France
    URL courte
    47711

    «Elle est belle la démocratie française», «ça pourrait finir en guerre civile» ou encore, avec ironie, «pourquoi pas un missile nucléaire»: telles ont été les premières réactions des internautes, lorsqu’ils ont appris par les médias que les autorités de Paris pourraient autoriser les forces de l’ordre à avoir recours à des véhicules blindés.

    La capitale vivra-t-elle une nouvelle journée de saccage, noyée sous les gaz lacrymogènes? À deux jours du 4e acte de mobilisation de Gilets jaunes en France, les tensions, alimentées par les médias, ne s'apaisent guère. Bien plus que cela! On évoque déjà la possibilité d'avoir recours aux véhicules blindés pour maîtriser les manifestants et dégager les barricades.

    Face à ce tollé médiatique, les internautes s'en sont donnés à cœur joie en commentant ces informations sur les réseaux sociaux.

    Si la plupart d'entre eux ont fustigé cette idée, certains estiment que cette solution pourrait éviter les violences.

    ​D'autres ont rappelé que les véhicules blindés devraient être plutôt utilisés à d'autres fins.

    ​Malgré tout le sérieux de la situation, quelques-uns ont préféré ironiser sur ce sujet.

    ​Enfin, on a pu compter sur ceux qui ont préféré rester philosophes.

    ​Plus tôt, Le Parisien a déclaré que, d'après ses sources, la question de l'utilisation de véhicules blindés à roues de la gendarmerie lors de la prochaine manifestation de Gilets jaunes à Paris était à l'étude.

    De son côté, Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, a affirmé à l'antenne de BFM TV que les soldats ne seraient pas utilisés pour maîtriser les manifestations de Gilets jaunes samedi 8 décembre.

    Cette information intervient dans l'annonce de la «crainte» de l'Élysée d'«une très grande violence» lors des manifestations prévues samedi. La présidence a indiqué à Franceinfo que « les remontées de terrains sont extrêmement inquiétantes» et exprimé sa crainte d'«un noyau dur de plusieurs milliers de personnes» qui viendraient dans la capitale française «pour casser et pour tuer».

    Le dernier rassemblement des Gilets jaunes a été marqué par d'importantes violences et dégradations urbaines dans la capitale française. Elles ont fait 133 blessés, dont 23 membres des forces de l'ordre, et ont conduit au placement en garde à vue de 378 personnes sur les 412 interpellées, selon un bilan communiqué par la préfecture de police dimanche.

    Lire aussi:

    BHL assimile les Gilets jaunes au nazisme et appelle à soutenir Macron
    31.000 manifestants? Le Net raille les chiffres officiels sur les Gilets jaunes (vidéos)
    «La République attaquée» par les Gilets jaunes? Le Web met les points sur les i
    Tags:
    gilets jaunes, véhicules blindés, manifestation, violences, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik