Ecoutez Radio Sputnik
    Philippe Poutou

    Pour Poutou, les Français se trouvent «dans une sorte de chantage du gouvernement»

    © AFP 2018 PASCAL GUYOT
    France
    URL courte
    19614

    Ce vendredi, Philippe Poutou a rejoint la manifestation lycéenne. Au micro de Sputnik, il dénonce «le chantage du gouvernement» auquel les Français font face aujourd’hui. Selon lui, le gouvernement n’apporte pas de réponse politique aux revendications des Gilets jaunes et compte sur un mouvement qui «se renforce et donne confiance à d’autres».

    La veille de la nouvelle manifestation des Gilets jaunes, l'ancien candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à la présidentielle, Philippe Poutou, a commenté au micro de Sputnik la situation actuelle en France.

    Selon lui, les Français font face au «chantage du gouvernement: la violence, par la violence» et le mouvement des Gilets jaunes doit «changer le rapport de force par le nombre, se battre, ne pas avoir peur» tout en étant un «mouvement qui se renforce, qui grossit et qui donne confiance à d'autres» car le véritable problème réside dans le refus du gouvernement d'apporter une véritable réponse politique.

    «La vraie réponse politique c'est pas d'envoyer les policiers, c'est pas de faire peur, de menacer avec l'armée, ou de menacer même avec l'état d'urgence. La réponse politique c'est de repartir les richesses, les premières mesures de répartition des richesses. Le truc immédiat c'est l'augmentation des salaires pour tout le monde, l'augmentation des pensions. C'est le truc que tout le monde a un peu dans la tête aujourd'hui», a-t-il déclaré au micro de Sputnik.

    Cependant, il reste pour le moment plutôt sceptique quant au résultat des manifestations des Gilets jaunes.

    «Le gouvernement ne va pas lâcher comme ça. […] Le mouvement il est à construire, on verra comment on serait en mesure d'imposer des vraies mesures sociales», a-t-il conclu.

    À l'approche du 4e acte des manifestations, prévu pour le 8 décembre, la Présidence de la République a indiqué à Franceinfo que «les remontées de terrains sont extrêmement inquiétantes» et a exprimé sa crainte d'«un noyau dur de plusieurs milliers de personnes» qui viendraient dans la capitale française «pour casser et pour tuer».

    Le dernier rassemblement des Gilets jaunes a été marqué par d'importantes violences et dégradations urbaines dans la capitale française. Elles ont fait 133 blessés, dont 23 membres des forces de l'ordre, et ont conduit au placement en garde à vue de 378 personnes sur les 412 interpellées, selon un bilan communiqué par la préfecture de police dimanche.

    Lire aussi:

    L’Élysée craindrait des Gilets jaunes armés prêts à une guerre civile
    Des blindés à Paris? La présidence craint les débordements des Gilets jaunes
    «Oui, j'ai cassé samedi!»: témoignage d’un Gilet jaune «qui crève» (vidéo)
    Tags:
    vidéo, réponse, revendications, gouvernement, politique, gilets jaunes, Philippe Poutou, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik