Ecoutez Radio Sputnik
    Ségolène Royal

    Arrestations des lycéens à Mantes-la-Jolie: Ségolène Royal n’y voit aucun «mal»

    © AFP 2019 KIRILL KUDRYAVTSEV
    France
    URL courte
    551447

    L’ancienne ministre de l’Environnement a commenté les photos de plus de 150 lycéens à genoux et mains sur la tête, arrêtés jeudi à Mantes-la-Jolie. Selon elle, les mesures prises par les forces de l’ordre n’ont pas «fait de mal».

    Les arrestations de lycéens à Mantes-la-Jolie qui ont suscité l'indignation de certains politiciens français et de la Toile ont été toutefois soutenues par l'ancienne ministre de l'Environnement Ségolène Royal.

    En s'exprimant ce dimanche matin sur Europe 1, elle a souligné que ces mesures n'avaient fait «aucun blessé».

    «Ces jeunes se sont effectivement retrouvés dans des postures qui choquent les plus anciens, parce que ça rappelle d'autres images. Mais les policiers ont parfaitement bien réglé les choses. Il n'y a eu aucun blessé, aucun problème. C'est une bonne chose de voir de temps en temps qu'on ne laisse pas ces jeunes, ces casseurs, faire n'importe quoi, n'importe où et n'importe comment», a-t-elle précisé.

    De nombreux internautes ne semblent pas partager l'avis de Mme Royal et qualifient ses déclarations de «scandaleuses».

    ​​D'autre part, il y a ceux qui estiment que l'ancienne ministre de l'Environnement «a raison».

    ​Auparavant, les images de l'interpellation de 153 jeunes gens à Mantes-la-Jolie lors de laquelle ils avaient été contraints de se tenir à genoux et mains derrière la tête par les policiers avaient fait le tour des réseaux sociaux. Nombreux ont été ceux qui les ont qualifiées de «choquantes» et d'«insoutenables».

    Lire aussi:

    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    La Russie et la Tunisie mettent le cap sur un ambitieux programme spatial commun (photos)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Tags:
    arrestation, police, Ségolène Royal, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik