France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
24598
S'abonner

Un descendant de Louis XIV, Louis de Bourbon, a posté sur Facebook un message de soutien adressé aux Gilets jaunes. Tout en exprimant sa «profonde compassion» envers ce mouvement, il s’en est toutefois pris à ceux qui recouraient à la violence lors des manifestations.

Le prince Louis de Bourbon, duc d'Anjou, a fait part le samedi 8 décembre de son soutien au mouvement des Gilets jaunes, qu'il a qualifié de «majorité silencieuse… dont certains avaient oublié l'existence».

Dans un post sur Facebook, il a signifié sa «compassion pour ceux qui souffrent, dénués de ressources, écrasés de charges, humiliés et privés d'Espérance». Selon lui, les manifestants n'ont d'autres moyens d'exprimer «leur déception, leur angoisse et leur colère».

Dans le même temps, il a appelé à «bannir le recours à la violence de certains groupes extrêmes qui cherchent à exploiter ce mouvement profondément populaire pour déstabiliser l'État».

Le prince Louis de Bourbon n'est pas le seul prétendant au trône de France à soutenir les Gilets jaunes. Le comte de Paris, le descendant du roi Louis-Philippe, qui se revendique aussi comme l'héritier légitime des rois de France, a écrit le 4 décembre sur son compte Twitter, après s'être rendu à l'Arc de triomphe, que les manifestants étaient «injustement accusés de dégradation».

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)

Lire aussi:

Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés
L'explosion à Beyrouth a engendré un cratère de 43 mètres de profondeur - images
Le Pentagone explique le redéploiement de ses troupes en Europe
Tags:
gilets jaunes, prince, roi, Louis XIV, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook