Ecoutez Radio Sputnik
    Police sur les lieux de la fusillade

    Fusillade à Strasbourg: 3 morts, plusieurs blessés, le tireur en fuite

    © REUTERS / Vincent Kessler
    France
    URL courte
    Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)
    44347

    La fusillade qui s'est produite ce mardi soir à Strasbourg, en France, a fait 3 morts et 12 blessés, a annoncé dans la nuit de mardi à mercredi le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. D'après différentes sources, l'auteur présumé de l'attaque était fiché «S». À ce stade, il n'est pas localisé.

    La fusillade qui s'est produite mardi soir dans le centre de Strasbourg a emporté la vie de trois personnes, a fait savoir le ministre français de l'Intérieur. Le maire de la ville Roland Ries avait plus tôt annoncé, dans un commentaire à l'AFP, que l'attaque avait fait quatre morts et une dizaine de blessés, précisant que le pronostic vital de trois ou quatre personnes pouvait être engagé.

    Lors de la conférence de presse donnée cette nuit, Christophe Castaner a en outre fait savoir qu'il avait décidé de passer en «urgence attentat» en France.

    «Le gouvernement vient de décider de passer en urgence attentat, avec la mise en place de contrôles renforcés aux frontières, et des contrôles renforcés sur l'ensemble des marchés de Noël en France pour éviter le risque de mimétisme», a-t-il déclaré, cité par l'AFP.

    Pour rappel, vers 20h00, un homme a ouvert le feu rue des Orfèvres, près du marché de Noël, avant de prendre la fuite. La préfecture a ensuite fait savoir que son identité avait été établie. Dans les minutes qui ont suivi les faits, les médias avaient évoqué un mort et trois blessés, puis le bilan n'a pas cessé de s'aggraver. Les précédentes informations transmises par la préfecture faisaient état de deux morts et 12 blessés, dont six graves. D'après l'agence de presse ANSA, un Italien figure parmi les blessés.

    Le tireur toujours recherché

    Le quotidien Les Dernières nouvelles indique que l'auteur présumé de l'attaque s'est retranché dans une maison du quartier de Neudorf et que l'assaut est en cours. Quant à France Info, elle avait plus tôt rapporté que des coups de feu se faisaient entendre dans ce même quartier. Selon l'AFP, il s'agirait d'un échange de tirs entre les forces de l'ordre et l'assaillant.

    La mairie de la ville, écrit le Figaro, indique qu'une seconde opération serait en cours près de la place Broglie, à trois ou quatre kilomètres de Neudorf. En outre, le quotidien évoque un soupçon avéré sur une deuxième personne.

    France Soir ajoute que l'opération de police qui s'est tenue rue d'Épinal, dans le quartier de Neudorf, s'est révélée infructueuse et que le tireur serait encore dans la nature. La police, citée par l'AFP, confirme que l'auteur présumé de la fusillade n'est pas localisé pour le moment.

    Que sait-on du suspect?

    Se référant à ses sources, BFM TV précise qu'une perquisition avait eu lieu ce mardi matin au domicile de l'auteur présumé et ce en lien avec un braquage. Des grenades y auraient été retrouvées, alors que le suspect aurait échappé à l'interpellation. L'AFP informe pour sa part, citant une source proche du dossier, que l'individu en question devait être interpellé mardi matin.

    ​D'après des sources policières, citées par l'AFP, l'auteur présumé de l'attaque serait un homme de 29 ans fiché «S». BFM TV précise qu'il était connu pour fréquenter les milieux radicaux strasbourgeois. Selon les informations du Figaro, l'auteur présumé de la fusillade s'appelle Chérif C. et est né en 1989.

    Une photo de l'homme qui serait l'auteur de l'attaque circule sur Twitter:

    ​L'assaillant aurait été blessé 

    Comme le précise BFM TV, se référant à ses sources, le tireur a quitté le marché de Noël en taxi. Le chauffeur a ensuite fait savoir aux forces de l’ordre que l’assaillant présumé saignait, blessé par un militaire de l’opération Sentinelle.

    Réaction des réseaux sociaux

    Le tag #jesuisstrasbourg a fait son apparition sur des réseaux sociaux. Des internautes expriment leur chagrin face à la tragédie qui s'est produite à Strasbourg et compatissent avec les proches des victimes.

    ​D'autres lancent des reproches, indiquant qu'au lieu d'attraper des fichés «S», les autorités interpellent des Gilets jaunes.

    ​Comme l'a annoncé l'AFP, la police et la préfecture ont évoqué «la piste terroriste». La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie de l'enquête, notamment pour «assassinats, tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle».

    Le ministre de l'Intérieur, qu'Emmanuel Macron avait chargé de se rendre sur place, est arrivé à Strasbourg, apprend-on.

    Dossier:
    Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)

    Lire aussi:

    La statue du Général de Gaulle jetée à bas lors des festivités après la victoire de l’Algérie à Évreux - image
    Un navire UK a essayé d'empêcher l'Iran d'arraisonner le pétrolier sous pavillon UK, selon un représentant des Pasdaran
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Tags:
    fusillade, victimes, Strasbourg, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik