France
URL courte
Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)
14140
S'abonner

Un prétendu témoin de moralité de Cherif Chekatt sur CNews et LCI a reconnu qu'il ne connaissait même pas l'auteur de la fusillade de Strasbourg.

Dans la foulée de la fusillade meurtrière de Strasbourg, CNews et LCI n'ont sans doute pas eu le temps de vérifier leurs sources. Les deux médias ont interviewé un jeune homme se faisant passer pour un proche de l'auteur de l'attaque, Chérif Chekatt.

Dans un entretien accordé à CNews, le prétendu ami de l'assaillant a assuré qu'il s'agissait d'un gentil garçon un peu rigoriste toujours prêt à délivrer de petites leçons de morale. Or, dans une vidéo postée un peu après, l'«ami» de Chekatt a affirmé ne pas connaître ce dernier:

Les réactions des internautes sont loin d'être complaisantes:

Âgé de 29 ans et fiché S depuis 2016, l'auteur présumé de l'attaque de Strasbourg a été condamné à 25 reprises depuis ses 17 ans, essentiellement pour vols et violences. Juste avant de perpétrer la fusillade, il aurait dû être interpellé dans le cadre d'une affaire de vol à main armée avec une tentative d'homicide, mais il n'était pas à son domicile.

Plus de 720 membres des forces de l'ordre sont toujours à la recherche de Chérif Chekatt.

Dossier:
Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid au-dessous des 20.000 en France
Crachats, injures, huées: des journalistes de nouveau pris à partie par des anti-pass – images
Réacteur nucléaire «propre»: après l’abandon français, la victoire chinoise
Un amiral américain décrit le cas où l’Otan tirerait sur des navires russes
Tags:
France, Chérif Chekatt, fusillade de Strasbourg (11 décembre 2018), médias, mensonge, témoins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook