France
URL courte
Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)
645921
S'abonner

L’auteur présumé de la fusillade qui s’est produite à Strasbourg le 11 décembre aurait été neutralisé, a relaté France Info se référant à des sources au sein des forces de l’ordre. Par la suite, ces informations ont été confirmées par le ministre de l'Intérieur.

Confirmant les informations de France Info, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a déclaré jeudi que Cherif Chekatt, le suspect de la fusillade à Strasbourg, avait été abattu par des agents de police qui essayaient de l'interpeller dans le quartier de Neudorf. Le Président et le Premier ministre en ont été informés.

Selon France Info qui se référait aux propos de sources policières, l’homme s’était réfugié dans un entrepôt situé à la Plaine des bouchers, dans le quartier de la Meinau, non loin de celui de Neudorf, où il aurait été aperçu pour la dernière fois le 11 décembre.

Cherif Chekatt avait été repéré jeudi après-midi par une femme qui avait remarqué qu'il ressemblait au fugitif et qu'il était blessé au bras, a appris l'AFP d'une source proche de l'enquête. Le Président de la République a remercié «l'ensemble des services mobilisés» dans la traque de l'auteur de l'attentat.

L'assaillant serait un «soldat» de Daech* et aurait perpétré l'attaque «en réponse à l'appel à viser les citoyens [des pays, ndlr] de la coalition internationale» antiterroriste, indique l'AFP qui cite l'agence de propagande du groupe terroriste.

Plus tôt, l’agence Reuters citant un témoin avait annoncé que des coups de feu avaient été entendus au sud du cœur de Strasbourg, et qu'un hélicoptère survolait le quartier de la Meinau.

Une fusillade s'est produite le 11 décembre dans le centre-ville de Strasbourg, où se tient un marché de Noël. D'après différentes sources, l'auteur présumé de l'attaque, Cherif Chekatt, était fiché S. Il avait réussi à fuir les lieux de la tragédie et n’avait pas été localisé jusqu’à présent.

Le bilan, toujours provisoire, est désormais établi à trois personnes décédées, cinq blessés graves et huit blessés légers après la fusillade de mardi soir. À la suite du drame, le niveau d'alerte du plan Vigipirate a été élevé à «urgence attentat».

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)

Lire aussi:

Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Macron et Poutine face au Covid-19: une pandémie, deux stratégies à la loupe
«Secret Défense»: la base aérienne 110, un cluster du coronavirus que la France tente de couvrir?
Tags:
Chérif Chekatt, neutralisation, suspect, fusillade, police, Christophe Castaner, Strasbourg, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook