Ecoutez Radio Sputnik
    La police au marché de Noël de Strasbourg après la fusillade du 11 décembre 2018

    Une quatrième victime de la fusillade de Strasbourg est décédée

    © AFP 2019 PATRICK HERTZOG
    France
    URL courte
    Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)
    2010

    Le bilan de la fusillade du 11 décembre à Strasbourg s'est alourdi après la mort d'une quatrième victime, d'après le parquet de Paris. Une cinquième victime est en état de mort cérébrale.

    Une quatrième victime de la fusillade de Strasbourg est décédée deux jours après l'attaque dont l'auteur présumé a été abattu jeudi soir par la police, a annoncé vendredi le parquet de Paris.

    Selon le parquet, cette personne se trouvait dans un état critique.

    Il pourrait s'agir du journaliste de la radio italienne Europhonica, Antonio Megalizzi, 28 ans, placé dans un sommeil artificiel après avoir pris une balle dans la tête à Strasbourg. Ce vendredi, des médias italiens ont annoncé que le journaliste avait succombé à ses blessures. Au moment de la fusillade, M.Megalizzi et ses collègues se trouvaient non loin du marché de Noël.

    Une cinquième victime de la fusillade est actuellement en état de mort cérébrale. Onze autres personnes avaient été blessées dont quatre étaient encore hospitalisées vendredi matin.

    Un homme a ouvert le feu le 11 décembre rue des Orfèvres à Strasbourg, près du marché de Noël, avant de prendre la fuite. Des centaines de membres des forces de l'ordre étaient mobilisées pour tenter de retrouver le tireur, alors que le gouvernement a décidé de placer la France en «urgence attentat». Les employés du Parlement européen de Strasbourg, des hauts fonctionnaires et des parlementaires, ont pu quitter les lieux vers trois heures du matin le 12 décembre, après y avoir été confinés en raison de la fusillade.

    Le principal suspect de l'attentat de Strasbourg, Cherif Chekatt, 29 ans, a été abattu par la police dans la soirée du jeudi 13 décembre, après 50 heures de traque.

    Le Président Emmanuel Macron a annoncé son intention de se rendre ce vendredi à Strasbourg pour exprimer son soutien aux familles des personnes tuées ou blessées pendant l'attaque.

    Dossier:
    Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)

    Lire aussi:

    La France s'exprime sur la saisie d'un navire britannique par l'Iran
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Poutine liste les menaces qui pèsent sur le monde à cause de la confrontation irano-américaine
    Tags:
    journalistes, morts, fusillade, victimes, Europhonica, Parquet de Paris, Antonio Megalizzi, Strasbourg, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik