Ecoutez Radio Sputnik
    Strasbourg après l'attaque du 11 décembre 2018

    Le bilan de l'attaque de Strasbourg s'alourdit à cinq morts

    © AFP 2019 Alain JOCARD
    France
    URL courte
    Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)
    6019

    La fusillade du 11 décembre à Strasbourg a fait cinq morts et onze blessés, selon un nouveau bilan annoncé par le parquet de Paris après le décès d’une victime qui était en état de mort cérébrale.

    Le bilan de l'attaque de Strasbourg s'est alourdi ce dimanche après le décès du musicien Barto Pedro Orent-Niedzielski, qui se trouvait en état de mort cérébrale, a annoncé le parquet de Paris.

    Barto Pedro Orent-Niedzielski, dit «Bartosz» ou «Bartek», 35 ans, était en compagnie du journaliste italien, Antonio Megalizzi au moment où un homme a ouvert le feu près du marché de Noël à Strasbourg. Le journaliste était décédé lui aussi, d'une blessure semblable, le 14 décembre.

    «Mon frère Barto Pedro Orent-Niedzielski vient de nous quitter. Il vous remercie pour votre amour et pour la force que vous lui avez apportés. Il sera toujours là, à veiller sur nous et continuera à nous apporter sa joie», a annoncé ce dimanche son frère Jakub Niedzielski sur Facebook.

    Sa disparition porte à cinq le nombre des personnes tuées pendant l'attaque du 11 décembre. L'attentat de Strasbourg a également fait onze blessés, dont certains sont toujours dans un état grave.

    Un homme a ouvert le feu le 11 décembre rue des Orfèvres à Strasbourg, près du marché de Noël, avant de prendre la fuite. Le principal suspect de l'attentat de Strasbourg, Cherif Chekatt, 29 ans, a été abattu par la police dans la soirée du jeudi 13 décembre, après 50 heures de traque. D'après différentes sources, il était fiché S. Selon son père, il défendait les thèses et les actions de Daech*.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Dossier:
    Fusillade près du marché de Noël de Strasbourg (39)

    Lire aussi:

    Un «CRS» faisant la fête avec les Gilets jaunes: une révélation inattendue des policiers
    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    GNL américain: la Chine annonce la sentence
    Tags:
    morts, Facebook, fusillade de Strasbourg (11 décembre 2018), Parquet de Paris, Barto Pedro Orent-Niedzielski, Strasbourg
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik