Ecoutez Radio Sputnik
    La police devant les Gilets jaunes sur la place de l'Opéra (15 décembre 2018)

    «Les affamer pour qu'ils mordent?»: le Net sur le repas des policiers durant l’acte 5

    © AFP 2019 Geoffroy VAN DER HASSELT
    France
    URL courte
    35360
    S'abonner

    Un paquet de chips, du fromage, une petite compote de fruits et deux barres de céréales: voilà le repas des membres des forces de l’ordre lors de l’acte 5 de la manifestation des Gilets jaunes, selon le témoignage de l’un d’eux. Des internautes français pointent du doigt la «maltraitance morale et physique» à laquelle sont soumis les policiers.

    Nombre d'internautes français ont dénoncé le menu proposé aux policiers qui assuraient le maintien de l'ordre lors des manifestations des Gilets jaunes.

    La polémique sur les réseaux sociaux a éclaté après la publication par Michel Onfray d'une photo qu'un policier lui avait envoyée. Cet agent indiquait qu'il s'agissait du repas qui lui avait été servi le jour de l'acte 5 de la mobilisation des Gilets jaunes durant lequel il était en service «Qu'en pense la ministre de la santé?», s'est demandé le policier cité dans le message de Michel Onfray:

    La publication mise en ligne, les internautes n'ont pas tardé à faire preuve d'humour, voire de sarcasme.

    Certains internautes ont exprimé une vive indignation à l'égard de la composition du repas et ont estimé qu'il était «scandaleux» et «honteux»:

    D'autres utilisateurs des réseaux sociaux ont estimé que le casse-croûte proposé à des hommes effectuant leur travail pendant plusieurs heures d'affilée dans le froid ressemblait plutôt à un repas pour enfants:

    Face à l'augmentation des prix du carburant, qui frappe surtout le diesel, de nombreux Français sont descendus dans les rues depuis le 17 novembre 2018. La vague de mécontentement se poursuit, notamment en Belgique. En France, les mobilisations des Gilets jaunes ont régulièrement dégénéré en affrontements entre manifestants les forces de l'ordre, affrontements marqués par de nombreuses scènes de pillages, des incendies, des interpellations et des violences extrêmes.

    Selon le dernier bilan, le ministère de l'Intérieur faisait état de 66.000 manifestants le samedi 15 décembre dans toute la France vers 19h00, dont 4.000 au plus fort de la journée à Paris. Ces chiffres, en baisse comparativement à la semaine dernière, alors que plus d'un policier était mobilisé pour chaque manifestant, n'ont pas tardé à faire polémique.

    Tags:
    repas, internautes, police, manifestation, gilets jaunes, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik