Ecoutez Radio Sputnik
    En France, un chasseur vise un sanglier mais touche une «proie» bien plus grosse (image d`illustration)

    En France, un chasseur vise un sanglier mais touche une «proie» bien plus grosse

    © Sputnik . Maxim Bogodvid
    France
    URL courte
    24140
    S'abonner

    Par erreur, un chasseur de 57 ans visant un sanglier a tiré sur un véhicule qui roulait entre Vers et Saint-Géry sur le chemin départemental CD 653 sans toutefois faire de blessés, a indiqué la gendarmerie du Lot-et-Garonne.

    Lorsqu'un homme de 57 ans «domicilié dans les Hautes-Pyrénées» chassait le 16 décembre en compagnie d'autres chasseurs, il a utilisé son arme pour cibler un sanglier mais a touché une voiture qui circulait entre Vers et Saint-Géry sur le chemin départemental CD 653, a annoncé sur Facebook la gendarmerie du Lot-et-Garonne.

    Selon la publication, les gendarmes de la brigade de Saint-Géry se sont rendus sur les lieux.

    «Identifié sur place, un chasseur de 57 ans, domicilié dans les Hautes-Pyrénées, reconnaît avoir fait usage de son arme en visant un sanglier se trouvant de l'autre côté de la route», lit-on sur Facebook.

    Les occupants du véhicule Austin Mini ne sont pas été blessés, selon la gendarmerie.

    «La balle de gros calibre a perforé la carrosserie au-dessus de la vitre arrière droite avant de ressortir par le pavillon, brisant au passage les vitres arrières. Un fragment de balle est retrouvé dans la voiture, équipée d'un siège bébé, heureusement non occupé», apprend-on de la publication.

    Toujours d'après la gendarmerie, le chasseur a été interpellé et placé en garde, il est entendu sur les faits. L'homme doit également comparaître devant le tribunal correctionnel pour «déplacement interdit en véhicule à moteur d'un poste de tir à un autre et mise en danger d'autrui par violation manifestement délibérée d'une obligation réglementaire de sécurité et de prudence».

    Tags:
    interpellation, garde à vue, automobile, tir, chasseur, chasse, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik