France
URL courte
17311
S'abonner

L'imam de la grande mosquée de Toulouse, Mohamed Tataï, a été mis en examen en raison de ses propos lors d’un prêche qualifié d’antisémite, relate France 3 Occitanie, qui cite le procureur de la République de Toulouse.

Mohamed Tataï, imam de la grande mosquée de Toulouse, a été mis en examen suite à un prêche diffusé sur Internet et jugé antisémite, a confirmé à France 3 Dominique Alzeari, procureur de la République de Toulouse.

La vidéo en question a été filmée le 15 décembre 2017, lors d'un prêche en arabe littéraire de Mohamed Tataï, dans une salle de prières. Elle a depuis été postée sur le site du Memri (Institut de recherche des médias du Moyen-Orient).

Cependant, en septembre 2018, le parquet de Toulouse a décidé d'ouvrir une information judiciaire pour «provocation publique, par la parole, à la haine ou à la violence en raison de l'origine, de l'ethnie, la nation, la race ou la religion».

Selon des experts assermentés, l'imam a cité un «hadith» antisémite, texte faisant référence au génocide des juifs.

Mohamed Tataï s'est notamment excusé devant la communauté juive de Toulouse en expliquant toutefois qu'il s'agissait d'une «traduction quelque peu altérée et prise hors de son contexte».

Lire aussi:

La visite d’Emmanuel Macron en Seine-Saint-Denis provoque des attroupements en plein confinement – vidéo
Pandémie, en continu: plus de 750.000 cas recensés en Europe
Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
Quel est le secret de ces trois départements où aucune mort du Covid-19 n’a été recensée?
Tags:
antisémitisme, Juifs, mosquée, imam, Toulouse, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook