Ecoutez Radio Sputnik
    des pompiers français (image d'illustration)

    Un couvre-feu inefficace? Malgré la mesure, les incendies s’enchaînent à Joué-Lès-Tours

    © Sputnik . Sergueï Piatakov
    France
    URL courte
    990

    En dépit du couvre-feu applicable aux mineurs de moins de 17 ans en vigueur pour un mois depuis le 24 décembre, un adolescent de cet âge a été arrêté après l’incendie de quinze véhicules dans plusieurs rues de la commune de Joué-lès-Tours.

    Une quinzaine de véhicules a été incendiée le 25 décembre en début de soirée à Joué-lès-Tours, dans le département de l'Indre-et-Loire, malgré le fait qu'il s'agissait de la deuxième nuit sous couvre-feu. Les forces de l'ordre, qui sont arrivées sur place, ont réussi à arrêter un adolescent de 17 ans, a annoncé la police nationale d'Indre et Loire sur sa page Facebook.

    «Les policiers sont rapidement intervenus avec les pompiers. Quelques minutes après, une patrouille a vu une quinzaine d'individus qui brisait la vitre d'une voiture pour la brûler. Les policiers ont réussi, malgré l'hostilité du groupe, à interpeller un adolescent âgé de 17 ans.»

    Le couvre-feu décrété par le maire, Frédéric Augis, concernant les mineurs de moins de 17 ans a pris effet dans la soirée du 24 décembre. La mesure sera en vigueur jusqu'au 24 janvier.

    Cette décision fait suite à de multiples «violences et dégradations ces dernières semaines», selon un communiqué de la Ville, située au sud de Tours.

    «Si un jeune de moins de 17 ans est non accompagné d'un adulte pendant les heures du couvre-feu, il sera raccompagné à son domicile par la police municipale ou nationale», indique ce même communiqué.

    Lire aussi:

    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Tags:
    interpellation, mineurs, couvre-feu, police, véhicule, feu, incendie, pompiers, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik