Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Luc Mélenchon

    Mélenchon dénonce la Une «choquante» du Monde sur Macron et veut des excuses lui aussi

    © REUTERS / Emmanuel Foudrot
    France
    URL courte
    51748

    La couverture de M, le magazine du Monde consacrée à Emmanuel Macron fait polémique en France et a été jugée «très choquante» par Jean-Luc Mélenchon qui, dans une situation semblable, regrette de ne pas avoir eu, comme le Président, des excuses de la part du Monde.

    Une nouvelle polémique a éclaté sur les réseaux sociaux français au sujet d'une couverture de M, le magazine du Monde consacrée au Président de la République dont les codes visuels ont été interprétés par certains comme une référence à la propagande nazie.

    Des critiques ont notamment été formulées par Jean-Luc Mélenchon qui, dans sa publication de samedi sur Facebook, a qualifié le média de «journal des milieux d'affaires les plus glauques du pays» dénonçant au passage «l'ignorance et l'inculture» de ses journalistes.

    Mais, dénonçant une couverture «très choquante», le président de La France insoumise pourrait également en vouloir au magazine pour avoir publié en 2013 «une série de photos en cours de discours dans un assemblage parallèle» et regrette surtout de ne pas avoir eu droit à des excuses lui aussi.

    Le Monde a rapidement présenté ses excuses «à ceux qui ont été choqués par des intentions graphiques qui ne correspondent évidemment en rien aux reproches».

    Le Monde a également souligné que sa couverture n'était qu'une référence «au graphisme des constructivistes russes au début du XXe siècle, lesquels utilisaient le noir et le rouge».

    Lire aussi:

    Les ouvriers travaillant à Notre-Dame ont gravement violé une interdiction explicite
    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    «Fumée jaune», propagation… Réflexions d'un ancien pompier sur le sort de Notre-Dame
    Tags:
    photo, couverture, journalistes, critiques, polémique, La France insoumise (LFI), Facebook, Inc, Le Monde, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik