France
URL courte
Affaire Benalla (194)
12412
S'abonner

Réagissant aux déclarations d'Alexandre Benalla au sujet de ses passeports diplomatiques, le ministère français des Affaires étrangères a indiqué dans un communiqué que ces propos étaient «faux» et sa déclaration «purement fantaisiste».

Le Quai d'Orsay a dénoncé ce lundi dans un communiqué des propos «faux» et une affirmation «fantaisiste» de l'ancien garde du corps d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, qui s'est retrouvé au cœur d'une controverse concernant ses passeports diplomatiques.

Le ministère a affirmé qu'Alexandre Benalla n'avait «bénéficié d'aucune indulgence particulière» de sa part et que «plusieurs démarches» avaient été effectuées pour obtenir la restitution des passeports diplomatiques.

Dans ses déclarations à Mediapart, l'ancien conseiller d'Emmanuel Macron avait dit que lors d'un voyage «à l'étranger avec un passeport diplomatique, l'ambassade de France est au courant que vous arrivez».

Cette affirmation est «purement fantaisiste», a poursuivi le Quai d'Orsay.

«Aucune obligation, ni aucun système n'existe à cette fin. Aucune information sur l'utilisation par M.Benalla de ces documents n'est parvenue au ministère de l'Europe et des Affaires étrangères jusqu'aux informations de presse récemment rendues publiques», a-t-il noté.

Qui plus est, «le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, en liaison permanente avec la Présidence de la République, a effectué plusieurs démarches pour obtenir que M.Benalla restitue ses passeports», ajoute le communiqué.

Dans un article du 27 décembre, Mediapart avait affirmé qu'Alexandre Benalla continuait d'utiliser son passeport diplomatique délivré le 24 mai 2018. D'après le média, le document, valide jusqu'au 19 septembre 2022, porte la référence 17CD09254.

Plus tôt, LCI avait déclaré que le récent voyage d'Alexandre Benalla au Tchad n'avait pas été son seul déplacement sur le continent africain au cours des dernières semaines. Selon ce média français, qui cite l'entourage de l'ancien conseiller d'Emmanuel Macron, il y aurait rencontré «plusieurs Présidents».

Dossier:
Affaire Benalla (194)

Lire aussi:

«Une chaîne d’opinion», «très à droite, très clivante»: le patron de BFM TV affirme que CNews ne fait pas d’info
Un gymnase et un bus RATP roulant sur la voie publique incendiés à Nanterre à la veille du 14 juillet - vidéos
Assa Traoré inaugure une nouvelle fresque avec son propre portrait - vidéos
Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Tags:
passeport diplomatique, communiqué, ministère français des Affaires étrangères, Alexandre Benalla, Emmanuel Macron, Afrique, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook