France
URL courte
543415
S'abonner

L'allocution qu'Emmanuel Macron a prononcée à l'occasion de l'exercice annuel des vœux présidentiels a été diversement appréciée des Français: 14% d'entre eux ont trouvé le Président de la République «très convaincant», 26% «convaincant», les 60% restants pensent le contraire, selon un sondage OpinionWay réalisé pour LCI.

Six Français sur dix ont jugé que le Président de la République n'avait pas été convaincant lors de ses vœux radio-télévisés, selon les résultats d'un sondage OpinionWay pour LCI rendus publics mardi.

Plus précisément, 14% des personnes interrogées ont trouvé Emmanuel Macron «très convaincant», 26% «assez convaincant» (soit 40% de «convaincus» au total), 27% «peu convaincant» et 33% «pas du tout convaincant».

Emmanuel Macron a été jugé convaincant par 74% de ses électeurs au premier tour de l'élection présidentielle; par 47% de ceux de François Fillon; par 33% des personnes qui ont accordé leur voix à Jean-Luc Mélenchon; par 28 % de celles qui ont voté pour Benoît Hamon; par 13% des électeurs de Marine Le Pen.

Les Français restent par ailleurs divisés concernant la suite du mouvement des Gilets jaunes, indique ce même sondage. Si 61% le soutiennent (-3 points, contre 38% qui ne le soutiennent pas, en hausse de 4 points), 50% souhaitent qu'il cesse désormais et 49% veulent qu'il continue.

L'hypothèse d'une initiative à venir divise également les sondés: 32% préconisent une dissolution de l'Assemblée nationale, 24% un «référendum sur la transition écologique», 7% un changement de chef du gouvernement et 36% ne suggèrent aucune de ces mesures.

27% des sondés sont d'avis que l'attitude du Président depuis le début du mouvement a été «à la hauteur», contre 72% qui sont plutôt d'un avis contraire.

Le sondage a été mené en ligne les 31 décembre 2018 et 1er janvier 2019 après que M.Macron a présenté ses vœux aux Français. L'enquête a été réalisée auprès de 1.005 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. La marge d'erreur varie entre 1,5 et 3 points.

Lire aussi:

Coronavirus, en continu: le pic en Île-de-France prévu vers le 6 avril
Peut-on craindre un retour du Covid-19 après la pandémie actuelle? Un virologue répond
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
Tags:
peuple, sondage, conviction, vœux du Nouvel An, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook