France
URL courte
41561
S'abonner

Le traditionnel exercice des vœux présidentiels a fourni à Emmanuel Macron une nouvelle occasion de s'adresser aux Français au cours du mois de décembre. L'idée de se tenir debout a été saluée par nombre de commentateurs. Leur point de vue n'a pas été entièrement partagé par les internautes qui sont souvent restés plus réservés.

Emmanuel Macron a présenté ses vœux 2019 aux Français dans un climat de présidence bouleversée, notamment par le mouvement des Gilets jaunes et l'affaire Benalla. D'ailleurs, un sondage d'OpinionWay réalisé exclusivement pour LCI a révélé un résultat peu flatteur: 60% des Français interrogés n'ont pas été convaincus par l'allocution du Président. Un grand nombre d'internautes ne l'ont pas été non plus.

Les uns se réjouissent tant du fond que de la forme du discours présidentiel.

D'autres restent de bonne humeur même s'ils n'ont pas apprécié l'allocution d'Emmanuel Macron et font preuve d'humour.

L'un des internautes a raillé BFM TV qui a présenté la posture du Président comme «inédite». Il a posté une image d'une allocution de fin d'année de Vladimir Poutine.

Les critiques sont très abondantes.

Certains internautes font le parallèle avec des chansons ou des citations d'écrivains.

Enfin, parce qu'une image vaut mille mots…

Dans ses vœux du Nouvel An, Emmanuel Macron s'est exprimé sur «la colère» en 2018. Selon lui, le profond mécontentement des Gilets jaunes est révélateur du fait que le pays ne renonce pas à ses objectifs. Abordant une nouvelle fois la question du débat national, M.Macron a promis de s'adresser aux Français très prochainement. En même temps, le Président a rappelé que «les résultats» des réformes engagées depuis le début de son mandat «ne peuvent pas être immédiats et l'impatience que je partage ne saurait justifier aucun renoncement».

Lire aussi:

Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
La une du Monde sur Beyrouth avec une illustration du caricaturiste Plantu provoque un tollé
Tags:
foule, sens de l'humour, humeur, sondage, réformes, colère, critiques, discours, BFMTV, LCI, Vladimir Poutine, Alexandre Benalla, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook