Ecoutez Radio Sputnik
    Alexandre Benalla

    Passeports diplomatiques de Benalla: le Sénat demande des explications à l'Élysée

    © AP Photo/ Thibault Camus
    France
    URL courte
    11121

    La commission des lois du Sénat entend vérifier les informations d’après lesquelles Alexandre Benalla a continué d’utiliser ses passeports diplomatiques après son licenciement en juillet, rapporte l’AFP. Il y a quelques jours, le procureur de la République de Paris avait ouvert une enquête sur ce dossier.

    La commission des lois du Sénat a annoncé ce mercredi avoir demandé des explications à l'Élysée et au gouvernement le 28 décembre sur «les conditions dans lesquelles M. Alexandre Benalla a pu faire usage de passeports diplomatiques» après son licenciement en juillet, informe l'AFP.

    Dans son communiqué, la commission rappelle que M.Benalla a «déclaré, lors de son audition sous serment du 19 septembre 2018, les avoir laissés dans le bureau qu'il occupait à l'Élysée». Elle précise qu'elle «vérifiera que la sanction de licenciement infligée à M. Alexandre Benalla a bien entraîné l'arrêt de toute collaboration entre l'intéressé et la présidence de la République».

    «En fonction des informations qui nous seront transmises, nous apprécierons s'il y a lieu de procéder à de nouvelles auditions voire de saisir la justice», ont indiqué le président de la commission Philippe Bas, et les rapporteurs Muriel Jourda et Jean-Pierre Sueur.

    Le 29 décembre, le procureur de la République de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête préliminaire à l'encontre d'Alexandre Benalla suite aux révélations de Mediapart qui affirme dans un article du 27 décembre que l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron continuait d'utiliser son passeport diplomatique, délivré le 24 mai 2018. D'après le média, le document, valide jusqu'au 19 septembre 2022, porte la référence 17CD09254.

    Plus tôt, LCI indiquait que le récent voyage d'Alexandre Benalla au Tchad n'avait pas été son seul déplacement sur le continent africain au cours des dernières semaines. Selon la chaîne d'info, qui cite l'entourage de l'ancien conseiller d'Emmanuel Macron, M.Benalla y aurait rencontré «plusieurs Présidents». L'Élysée avait alors répété que le jeune homme n'était pas un «émissaire officiel ou officieux».

    Lire aussi:

    L'Elysée aurait démenti avoir rendu à Benalla ses passeports diplomatiques
    Benalla avoue avoir utilisé des passeports diplomatiques et explique dans quel but
    Le parquet de Paris a ouvert une enquête contre Benalla pour «abus de confiance»
    Tags:
    audition, passeports, Sénat français, Alexandre Benalla, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik