France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
10024734
S'abonner

Presque deux mois après le lancement du mouvement des Gilets jaunes, Maxime Nicolle, alias Fly Rider, l'un des leaders des manifestants, a fait un direct sur Facebook mardi pour réaffirmer son intention de poursuivre la lutte. Selon lui, en 2019, des «gens préparent un soulèvement national avec des armes».

Maxime Nicolle, l'une des figures des Gilets jaunes s'est laissé aller mardi soir à de sombres prévisions. Lors d'un Facebook live, le jeune homme, connu également sous le pseudonyme Fly Rider, a prédit un début d'année 2019 très violent:

«Beaucoup de gens dans ce mouvement sont prêts à perdre la vie pour que notre futur soit meilleur. Des gens préparent un soulèvement national avec des armes», a déclaré Maxime Nicolle lors d'une diffusion en direct sur Facebook dans un groupe comptant plus de 150.000 membres.

Et d'ajouter: «Il y a des gens qui se préparent à être beaucoup moins pacifiques, voire plus du tout être pacifiques».

Dénonçant la politique d'Emmanuel Macron, il s'est adressé directement au Président français en le tutoyant.

«Tout ce qui se passe, c'est de la faute des gouvernements qui sont vendus par le fric. Aujourd'hui, il y a des gens qui ne lâcheront pas. Dans le pacifisme, en étant présent, en manifestant, etc… et d'autres qui ne veulent plus du tout être pacifiques parce qu'ils ont vu que tu as envoyé des flics taper leurs gosses, leurs grands-mères, leurs grands-pères, leurs frères, leurs sœurs, des femmes, des enfants», a-t-il ainsi lancé dans sa harangue.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)

Lire aussi:

Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Tags:
gilets jaunes, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook