Ecoutez Radio Sputnik
    Le Palais de l’Élysée

    Le chef de la communication de l’Élysée explique sa démission

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    France
    URL courte
    19182
    S'abonner

    Sylvain Fort, qui travaillait pour Emmanuel Macron depuis deux ans et demi, a annoncé mercredi au Parisien sa décision de quitter d’ici fin janvier son poste de chef de la communication de l’Élysée. Selon lui, il entend s’orienter «vers d'autres projets professionnels et personnels».

    Après quatre mois passés au poste de directeur du service presse et communication de l'Élysée, Sylvain Fort a déclaré mercredi au Parisien qu'il quitterait ses fonctions d'ici la fin du mois.

    «Je quitterai à la fin du mois de janvier mes fonctions de conseiller communication et discours à la présidence», a-t-il confirmé à l'AFP.

    Sylvain Fort était le conseiller en communication d'Emmanuel Macron pendant sa campagne présidentielle. Après l'élection, il est devenu la «plume» et le conseiller mémoire du Président. Sur fond d'affaire Benalla, il a été chargé de la communication de l'Élysée.

    «Après deux ans et demi de travail sans relâche au service du candidat puis de notre président, je souhaite m'orienter vers d'autres projets professionnels et personnels, et surtout consacrer du temps à ma famille», a-t-il expliqué.

    Il a précisé avoir informé Emmanuel Macron de sa décision il y a «plusieurs semaines».

    «Le sens de l'État d'Emmanuel Macron et son engagement absolu au service de la France sont ce dont le pays a besoin en ces temps de doute sur notre destin collectif», a-t-il ajouté.

    L'affaire Benalla continue de faire des remous au sein de la présidence française. Dans un article publié le 24 décembre, Le Monde affirme qu'Alexandre Benalla, mis en examen pour «violences volontaires», s'est rendu au Tchad juste avant le Président français et y a rencontré Oumar Déby, directeur général de la Réserve stratégique tchadienne et frère du Président Idriss Déby. Le journal cite notamment la réaction de l'Élysée, qui a pris ses distances avec M.Benalla.

    Plus tard, LCI indiquait que le récent voyage d'Alexandre Benalla au Tchad n'avait pas été son seul déplacement sur le continent africain au cours des dernières semaines. Selon la chaîne d'info, qui cite l'entourage de l'ancien conseiller d'Emmanuel Macron, M.Benalla y aurait rencontré «plusieurs Présidents». Selon Mediapart, l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron continuait d'utiliser son passeport diplomatique, délivré le 24 mai 2018. Le 29 décembre, le procureur de la République de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête préliminaire à l'encontre d'Alexandre Benalla suite à ces révélations.

    Tags:
    démission, Alexandre Benalla, Emmanuel Macron, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik