Ecoutez Radio Sputnik
    Jeanne Calment

    Vers l’exhumation de Jeanne Calment, doyenne de l’humanité?

    © AFP 2019 GEORGES GOBET / POOL
    France
    URL courte
    121111

    Plusieurs scientifiques ont avancé l’idée de la nécessité d’exhumer Jeanne Calment, après qu’un mathématicien russe a remis en cause l’âge de 122 ans qu’elle avait atteint à sa mort en 1997, estimant que sa fille Yvonne aurait usurpé son identité. Or, cette procédure ne peut être réalisée que sur décision du procureur de la République.

    «Je pense qu'il faut exhumer les corps», telle est la conclusion citée par la presse française de Nicolas Brouard, directeur de recherche à l’Institut national d’Études démographiques, au sujet de la polémique sur l’identité et l’âge réels de Jeanne Calment.

    En effet, depuis que le mathématicien russe Nikolaï Zak a avancé l’hypothèse selon laquelle la fille de Jeanne Calment, Yvonne, aurait pris l’identité de sa mère après son décès pour éviter de payer les droits de succession, la question est débattue dans la presse française. Le Russe, membre de la Société des Naturalistes (MOIP) de l’Université d’État de Moscou, a fondé son argument sur l’analyse des biographies, des interviews, des photos et des archives d’Arles où la doyenne de l’humanité avait vécu.        

    «La thèse russe est tout à fait fondée. Le fait d'avoir validé Jeanne Calment a permis à des gens de croire qu'on allait tous vivre jusqu'à 120 ans. Il se trouve que 25 ans après, ce n'est pas du tout le cas», estime le chercheur de l’INED.

    Contacté par Le Parisien, un démographe belge, Michel Poulain soutient l’idée que des recherches doivent être menées, indiquant que la «probabilité d’un âge erroné augmente de façon exponentielle avec l’âge présumé».

    Toutefois, comme le rappelle dans sa publication Ouest-France, toute exhumation paraît peu probable dans l’immédiat, car elle ne peut être décidée que par le procureur de la République de Tarascon dans le cadre d’une enquête. Or, aucune procédure n’est pour l’instant ouverte et aucune plainte n’a été déposée auprès de lui, constate le quotidien.

    Lire aussi:

    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    L'Iran publie une vidéo pour contrer les preuves que les USA prétendent avoir quant à la destruction d'un drone
    Les États-Unis vont-ils s’engager dans un conflit au Moyen-Orient?
    Tags:
    exhumation, hypothèse, presse, chercheurs, Jeanne Calment, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik