Ecoutez Radio Sputnik
    Une manifestation des gilets jaunes à Paris (archives photos)

    Qui est le boxeur Christophe Dettinger filmé frappant des gendarmes?

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    France
    URL courte
    47656

    Des vidéos montrant un homme donner des coups de poing à des gendarmes lors de l’acte 8 des Gilets jaunes sur les quais de Seine ont abondamment circulé sur les réseaux sociaux. Selon la presse française, il s'agit d'un certain Christophe Dettinger, surnommé le «Gitan de Massy».

    Après une large diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo extrêmement populaire où un boxeur frappe un gendarme mobile à mains nues et fait reculer les forces d'ordre à lui seul, les internautes, ainsi que les autorités se sont intéressés à la personnalité de cet individu. Plus tard, le Syndicat des commissaires de la Police nationale a identifié cet homme comme un ex-boxeur professionnel et ouvert une enquête à son encontre.

    Il s'agit d'un certain Christophe Dettinger, fonctionnaire territorial dans une mairie de l'Essonne, comme le précise Le Point. Il a été champion de France entre 2007 et 2009, notamment champion des poids lourds-légers (90 kg, le 30 octobre 2007). Il est monté 23 fois sur le ring dans le monde professionnel, gagnant 18 fois et ayant connu quatre défaites et un nul, d'après BFM TV.

    Il était connu comme «le Gitan de Massy», poursuit la chaîne. L'homme, âgé de 37 ans et père de trois enfants, est licencié au club de Massy.

    La police a posté sur Twitter que ce boxeur pourrait oublier sa carrière professionnelle après un tel comportement et une agression contre des forces de l'ordre mobilisées à cause des manifestations continues des Gilets jaunes en France depuis des semaines.

    ​Qui plus est, la Fédération française de boxe a condamné dimanche dans un communiqué les agissements d'un «ancien boxeur professionnel» auteur de violences à l'égard des forces de l'ordre, samedi lors de la manifestation parisienne des Gilets jaunes, informe l'AFP.

    Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a retweeté le message des policiers en annonçant que la justice française allait examiner cette affaire de près.

    ​Une enquête a été confiée à la Sûreté territoriale mais aucune interpellation n'a eu lieu pour l'instant, selon le parquet.

    Cet affrontement entre le boxeur et les gendarmes mobiles s'est produit au cours du huitième acte des manifestations des Gilets jaunes qui s'est déroulé à Paris, ainsi que dans d'autres villes françaises. Dans la capitale, la mobilisation a été émaillée de heurts entre manifestants et forces de l'ordre. D'après le ministre français de l'Intérieur, celle-ci a rassemblé environ 50.000 personnes à travers la France, contre 32.000 la semaine dernière.

    Lire aussi:

    L'Iran convoque l'ambassadeur britannique après l'incident dans le golfe d'Oman
    L’armateur du pétrolier japonais infirme la version US sur l’incident en mer d’Oman
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Tags:
    gilets jaunes, frappes, personnage, boxeur, manifestation, police, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik