Ecoutez Radio Sputnik
    Gilets jaunes le 1 décembre à Paris

    Emmurée chez elle pendant la nuit, cette élue LREM met en cause les Gilets jaunes (photos)

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (396)
    57478

    Des inconnus ont construit un mur de parpaings haut de 1,5 mètre devant la maison de la députée LREM-MoDem de Vendée Patricia Gallerneau, pendant qu’elle dormait à l’intérieur avec sa famille. En colère à son réveil, l’élue a écrit sur sa page Facebook que c’était là l’œuvre de certains Gilets jaunes qu’elle a qualifié d’«imbéciles».

    Les faits se sont déroulés dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 janvier, à Talmont-Saint-Hilaire, en Vendée. Des inconnus ont édifié un mur de parpaings près de la maison de la députée LREM-MoDem de Vendée Patricia Gallerneau.

    ​Plus précisément, la construction, qui mesure environ 1,5 mètre de haut et 5 mètres de long, a été effectuée devant l'entrée du garage, comme on peut le voir sur les photos que Mme Gallerneau a postées sur sa page Facebook.

    Dans cette publication, la députée a suggéré qu'il s'agissait d'une œuvre de Gilets jaunes qu'elle a qualifiés d'«imbéciles».

    «Mon domicile est muré par des imbéciles!
    À quoi servent le dialogue, la communication, mes réceptions jamais refusées de gilets jaunes, s'ils viennent en douce de nuit, murer le domicile d'une famille…», a-t-elle commenté.

    La femme a également souligné qu'elle comprenait, écoutait et soutenait les Gilets jaunes «dans leurs revendications lorsqu'elles sont justifiées».

    Pourtant, Patricia Gallerneau «supplie» les Gilets jaunes de «faire le ménage dans leurs rangs et d'éjecter tous les imbéciles, haineux, racistes et homophobes qui s'y cachent et qui les décrédibilisent fortement».

    Plus tard, des gendarmes arrivés sur les lieux, ont détruit le montage de parpaings. La députée LREM-MoDem a l'intention de déposer une plainte, selon Ouest-France.

    Des internautes n'ont pas hésité à commenter en masse cet incident.

    Ainsi, plusieurs ont félicité les auteurs de cette «blague» et ont ironisé sur ce qui c'était passé.

    De même, certains ont pris le parti de ceux qui avaient construit ce mur.

    Cependant, d'autres, comme celui dont nous reproduisons le tweet ci-dessous, ont critiqué les personnes ayant réalisé cette construction.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (396)

    Lire aussi:

    Un blindé de la gendarmerie dégrade les installations autour de l'Arc de Triomphe (vidéo)
    Magie du réveillon: la vidéo des Gilets jaunes prenant des gendarmes dans leurs bras
    Mesures d’Edouard Philippe: plus de «fichage» ou «outils de maintien d’ordre» modernisés?
    Tags:
    députés, mur, gilets jaunes, La République en Marche! (LREM), Vendée, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik