Ecoutez Radio Sputnik
    Gilets jaunes

    Gilets jaunes: Philippe veut durcir les sanctions contre les actions non déclarées

    © AFP 2018 ROMAIN LAFABREGUE
    France
    URL courte
    82687

    Le gouvernement Philippe est favorable à introduire de nouvelles sanctions contre «les casseurs» et les manifestations non déclarées, a affirmé le Premier ministre dans un entretien à la chaîne TF1 ce lundi.

    Dans le contexte des mobilisations des Gilets jaunes émaillées de violences, le chef du gouvernement français s'est dit favorable à l'adoption d'une nouvelle loi pour sanctionner les participants à des manifestations non déclarées.

    «Il faut préserver la liberté de manifester en France et il faut sanctionner ceux qui veulent enfreindre ce droit à manifester», a annoncé Édouard Philippe intervenant ce lundi soir sur TF1. «C'est la raison pour laquelle le gouvernement est favorable à ce que notre loi soit complétée, à ce qu'une loi nouvelle soit adoptée qui permettra de sanctionner ceux qui ne respectent pas cette obligation de déclaration, ceux qui participeraient à des manifestations qui ne sont pas déclarées».

    Le Premier ministre a déclaré que les manifestants «cagoulés, aujourd'hui c'est une contravention, demain ça doit être un délit», exigeant que ces «casseurs», et non les contribuables, assument la responsabilité et payent «pour les dommages qui sont causés». La loi pourra être débattue à l'Assemblée nationale «dès le début du mois de février», a ajouté M.Philippe.

    Concernant l'acte 9 des mobilisations prévu pour samedi, le Premier ministre a promis un dispositif de 80.000 forces de police.

    «Nous sommes attachés à l'ordre public et nous avons pris la décision de mobiliser en masse des forces de l'ordre samedi prochain et il y aura de nombreuses interpellations. 80.000 forces de l'ordre seront en place samedi prochain.»

    Depuis le début des manifestations des Gilets jaunes, il y a eu plus de 1.000 condamnations et 5.600 gardes à vue au total, a-t-il précisé.

    Le huitième acte des manifestations des Gilets jaunes s'est déroulé ce samedi à Paris, ainsi que dans d'autres villes françaises. Dans la capitale, la mobilisation a été émaillée de heurts entre manifestants et forces de l'ordre. D'après le ministre français de l'Intérieur, la mobilisation a rassemblé environ 50.000 personnes à travers la France, contre 32.000 la semaine dernière.

    Lire aussi:

    Bloomberg: «La réponse de Macron aux Gilets jaunes fait paraître Poutine plus soft»
    «Liberté de manifester» des Gilets jaunes: le Défenseur des droits ouvre une enquête
    Gilets jaunes: une coordination voit le jour à Marseille
    Tags:
    gilets jaunes, hooligans, ordre, loi, manifestation, Edouard Philippe, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik