Ecoutez Radio Sputnik
    Des gilets jaunes

    «Seul, il fait reculer les CRS»: le soutien (et pas que) du Net au boxeur Dettinger

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (402)
    441025

    Le boxeur qui a donné des coups de poing à des gendarmes durant l'acte 8 de la mobilisation des Gilets jaunes, qui a été identifié comme Christophe Dettinger par les médias et qui a récemment présenté sa vision des faits dans une vidéo sur Facebook, a soulevé une vague d’émotions sur les réseaux sociaux.

    Ce lundi, le boxeur est venu se présenter à la police et a été placé en garde à vue. Pour avoir défendu une femme, a précisé à l'émission Bourdin Direct de BFM TV avec RMC Jacky Trompesauce, l'ex-entraîneur de Christophe Dettinger, qui a qualifié ce dernier de «boxeur de grand cœur», de «garçon qui respecte tout à fait le noble art et les valeurs de la vie», absolument «irréprochable».

    Des centaines d'internautes se sont mobilisés en faveur du «boxeur de CRS» et une cagnotte de soutien lancée sur le site Leetchi a d'ores et déjà collecté plus de 40.000 euros.

    «Ce week-end face à la pression, il a pris un risque pour défendre les manifestants. Malheureusement il risque de servir d'exemple. Aidons-le dans ce combat, il ne doit pas être le seul à payer», est-il indiqué sur le site.

    Son action, et aussi ses explications de sa version des faits qui se sont déroulés lors de l'acte 8, lui ont permis d'acquérir une popularité très importante non seulement auprès des Gilets jaunes, mais également auprès des internautes.

    Tandis que certains sont indignés par l'absence d'enquêtes sur les opérations des forces de l'ordre, ceux qui l'estiment être un héros sont particulièrement nombreux.

    Or, si certains le soutiennent en tant qu'une véritable force protégeant la France, il y a aussi ceux scandalisés par ce boxeur qui a employé sa force contre les gendarmes.

    ​D'autres n'hésitent pas à devenir sarcastiques, faisant un clin d'œil au commandant divisionnaire de la police Didier Andrieux ou même Alexandre Benalla.

    Cet affrontement entre le boxeur et les gendarmes mobiles s'est produit au cours du huitième acte des manifestations des Gilets jaunes qui s'est déroulé à Paris, ainsi que dans d'autres villes françaises. Dans la capitale, la mobilisation a été émaillée de heurts entre manifestants et forces de l'ordre. D'après le ministre français de l'Intérieur, celle-ci a rassemblé environ 50.000 personnes à travers la France, contre 32.000 la semaine précédente.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (402)

    Lire aussi:

    Une Gilet jaune à propos du boxeur Christophe Dettinger: «Il m’a sauvé la vie»
    «Le boxeur vengeur» devenu héros des Gilets jaunes sur le Web
    Gilets jaunes: une rue de Bordeaux «rebaptisée» en hommage au boxeur Dettinger (vidéo)
    Tags:
    gilets jaunes, internautes, boxeur, émeutes, manifestation, mobilisation, radio RMC, BFMTV, Didier Andrieux, Christophe Dettinger, Alexandre Benalla, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik