Ecoutez Radio Sputnik
    Euros

    14.666 euros bruts par mois: la rémunération d’une ex-ministre choque

    © Sputnik . Vladimir Trefilov
    France
    URL courte
    22216

    L'ancienne ministre des Sports et la présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), Chantal Jouanno, chargée d’organiser le grand débat national en réponse à la crise des Gilets jaunes, touchera 14.666 euros bruts mensuels en 2019. Le montant a été fixé par les autorités. Les internautes s’interrogent.

    Les révélations du journal spécialisé La Lettre A sur les rémunérations de la présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP) Chantal Jouanno font polémique en France.

    Ainsi, ses 14.666 euros bruts mensuels en 2019 avoisinent les 15.410 euros versés à Emmanuel Macron ou à Edouard Philippe.

    L'ancienne ministre des Sports, Mme Jouanno a été chargée d’organiser le grand débat national pour trouver une solution politique à la crise des Gilets jaunes. Le débat public commencera dans une semaine.

    Elle a cependant souligné au micro de Franceinfo que ses rémunérations avaient été «fixées par la loi» et qu'elles n'étaient pas liées à sa nouvelle mission.

    Ainsi, en échange de ses 14.666 euros bruts mensuels, Mme Jouanno a pour tâche le «respect de la participation du public au processus d'élaboration des projets d'aménagement ou d'équipement d'intérêt national de l'Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics et des personnes privées […] dès lors qu'ils présentent de forts enjeux socio-économiques ou ont des impacts significatifs sur l'environnement ou l'aménagement du territoire».

    Par rapport à l'année dernière (Chantal Jouanno est à la tête de la CNDP depuis mars 2018), son salaire a connu une légère  augmentation, passant de 172.425 euros brut annuels en 2018 à 176.518 euros en 2019.

    «Je pense que c'est important que les gens disent pourquoi ça les choque […]. À la limite, s'ils veulent faire une proposition pour réviser ce salaire, ils en sont totalement libres», a-t-elle commenté sur Franceinfo.

    Cependant, ses explications n'ont pas satisfait la curiosité des internautes qui se posent des questions quant aux raisons d'une telle rémunération.

     

    D'autres lui ont proposé de diminuer son salaire «imposé» par la loi.

    Plusieurs ont cependant trouvé ce niveau de rémunération exorbitant tout en évoquant l'inégalité et l'injustice.

    Dans le même temps, certains internautes se sont rangés du côté de Chantal Jouanno, prenant sa défense face aux critiques.

    Quelques-uns ont même sauté sur l'occasion pour tenter leur chance… Malgré le fait qu'elle soit mariée et mère de trois enfants.

    Lire aussi:

    Chantal Jouanno refuse de piloter le grand débat, le Web tente d’en percer la raison
    Un blindé de la gendarmerie dégrade les installations autour de l'Arc de Triomphe (vidéo)
    Mesures d’Edouard Philippe: plus de «fichage» ou «outils de maintien d’ordre» modernisés?
    Tags:
    gilets jaunes, président, salaire, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik