Ecoutez Radio Sputnik
    Glock 17

    Gilets jaunes: les propos de Luc Ferry sur le recours aux armes mettent le feu aux poudres

    CC BY-SA 2.0 / Timothy Tsui
    France
    URL courte
    879122

    «Que les policiers se servent de leurs armes!», ces propos de l’ex-ministre de l’Éducation Luc Ferry n’ont pas manqué d’indigner bon nombre de personnalités politiques et d’internautes sur les réseaux sociaux.

    L'intervention de l'ancien ministre de l'Éducation nationale Luc Ferry sur Radio Classique n'est pas passé inaperçu auprès de l'opinion publique. Après avoir estimé que les forces de l'ordre devraient avoir le droit d'ouvrir le feu contre les Gilets jaunes et appelé à faire intervenir l'armée, de nombreuses personnalités ont manifesté leur indignation sur les réseaux sociaux.

    La secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, a critiqué fortement les propos de M.Ferry. «La réponse à l'anarchie n'est sûrement pas l'instauration d'une répression sanglante», a-t-elle lancé à l'attention de Luc Ferry.

    «Avez-vous entendu quelqu'un de la majorité parlementaire, du gouvernement ou de LREM condamner de tels propos? Ils m'inquiètent au plus haut point», a réagi dans une vidéo Jean-Luc Mélenchon, dénonçant des «excès».

    «Luc Ferry, ancien ministre, appelle à tirer sur les Gilets jaunes et veut l'intervention de l'armée. On l'interpelle, lui, ou on lui file direct des passeports diplomatiques?», a ironisé le vidéaste Rémi Gaillard, faisant référence à l'affaire Benalla.

    ​C'est dans l'adversité que l'on vérifie ce que valent les gens. Ces prétendus philosophes et philanthropes peuvent se transformer en génocidaires lorsque leurs intérêts et leur petit confort est menacé. https://t.co/DNEscSxuAt

    Face à la polémique, Luc Ferry est revenu sur ses déclarations un peu plus tard dans la journée.

    «Je n'ai évidemment jamais appelé à tirer sur les Gilets jaunes dont je défends le mouvement depuis l'origine. Je demande simplement que les policiers puissent se servir comme ils le demandent de leurs armes NON LÉTALES quand CERTAINS cherchent carrément à les tuer. Clair?», a-t-il déclaré.

    Depuis le début des manifestations des Gilets jaunes, plus de 1.000 personnes ont été condamnées et 5.600 ont été placées en gardes à vue, avait précédemment déclaré le Premier ministre, Édouard Philippe.

    Le huitième acte des manifestations des Gilets jaunes s'est déroulé ce samedi à Paris, ainsi que dans d'autres villes françaises. Dans la capitale, la mobilisation a été émaillée de heurts entre manifestants et forces de l'ordre. D'après le ministre français de l'Intérieur, la mobilisation a rassemblé environ 50.000 personnes à travers la France, contre 32.000 la semaine précédente.

    Lire aussi:

    L’humoriste proche de Macron Yassine Belattar a été placé en garde à vue
    Plusieurs Roms lynchés dans les banlieues de Paris pour des fausses rumeurs (vidéos choc)
    Souveraineté d’Israël sur le Golan: Riyad commente la décision de Trump
    Tags:
    gilets jaunes, Luc Ferry, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik