France
URL courte
22548
S'abonner

La visite d'Emmanuel Macron, venu à Créteil inaugurer la Maison du handball et rencontrer les joueurs de l'équipe de France, a été perturbée par de légers heurts entre les forces de l'ordre et un comité d'accueil d'opposants au Président, mobilisés pour l’occasion.

Emmanuel Macron s'est rendu mercredi après-midi à Créteil, dans le Val-de-Marne, et les opposants au Président de la République ne sont pas passés à côté de l'annonce de sa visite pour l'inauguration de la Maison du handball.

Selon la presse, ils ont été entre 100 et 150 à venir manifester. Certains ont enfilé un gilet jaune et d'autres ont brandi des drapeaux de syndicats pour manifester contre la politique gouvernementale, malgré le périmètre de sécurité mis en place sur les lieux.

Des vidéos filmées par la correspondante de Sputnik montrent des épisodes de bousculade entre manifestants et forces de l'ordre.

La police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

Emmanuel Macron a été accueilli à l'intérieur par les joueurs de l'équipe de France qui iront en Allemagne disputer le Championnat du monde de handball, du 10 au 27 janvier 2019.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Coronavirus: l'épidémie «s'accélère», la situation est «grave», selon Xi Jinping
La consommation de cette huile pourrait modifier génétiquement votre cerveau
Tags:
inauguration, handball, bousculade, gaz lacrymogènes, syndicats, manifestation, Emmanuel Macron, Créteil, Val-de-Marne, France, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik