Ecoutez Radio Sputnik
    Des gilets jaunes

    Gilets jaunes, acte 9: le gouvernement promet plus de «réactivité» et d'«interpellations»

    © AFP 2018 LUCAS BARIOULET
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (402)
    32429

    Lors d’un déplacement à Bordeaux, le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur Laurent Nunez s’est engagé le 11 janvier à assurer «plus de mobilité, plus de réactivité, plus d'interpellations» samedi pour l'acte 9 des Gilets jaunes.

    En vue de l'acte 9 des Gilets jaunes Laurent Nunez a promis plus de «réactivité» et d'«interpellations». «On aura un dispositif conséquent», a assuré M.Nunez au maire de Bordeaux Alain Juppé lors d'une rencontre devant des journalistes. Les véhicules blindés de la gendarmerie vont être à nouveau prépositionnés, tandis que des contrôles d'identité et des fouilles seront également réalisés de manière aléatoire.

    Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé la mobilisation de 80.000 policiers et gendarmes à l'échelle nationale, un retour au niveau de mi-décembre.

    «On monte encore en volume et surtout en technique opérationnelle pour éviter ces débordements, (de) cette minorité extrêmement violente qui veut déstabiliser nos institutions, et qui prend en otage les commerçants et la population des centres-villes», a-t-il poursuivi.

    Il a promis s'agissant de Bordeaux «un dispositif qui se veut mobile, pour pouvoir poursuivre les petits groupes de casseurs dès qu'ils passent à l'action». «C'est une façon d'intervenir un peu différente, où il y aura beaucoup d'interpellations s'il devait y avoir des exactions», a-t-il ajouté.

    «Les Français nous demandent cette fermeté, ils nous demandent d'être, eux aussi, protégés», a-t-il estimé.

    Bordeaux demeure une ville de forte mobilisation des Gilets jaunes avec samedi dernier 4.600 manifestants selon la préfecture, le double du samedi précédent, un niveau similaire à celui de la mi-décembre.

    Face à la taxe sur les prix du carburant, de nombreux Français sont descendus dans les rues depuis le 17 novembre 2018. Les mobilisations des Gilets jaunes ont régulièrement dégénéré en affrontements entre manifestants et forces de l'ordre. Les chiffres de la mobilisation annoncés par le gouvernement font l'objet de polémiques.    

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (402)

    Lire aussi:

    «Je ne lâcherai rien»: Nicolle répond aux menaces de poursuites de Castaner
    La France tacle durement les États-Unis sur l’Otan et les F-35
    Poutine pose en ukrainien une question piquante aux autorités de Kiev
    Tags:
    gilets jaunes, Edouard Philippe, Laurent Nuñez, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik