France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)
32233
S'abonner

Lors de sa rencontre avec un groupe de Gilets jaunes, la ministre française des Solidarités et de la Santé a affirmé que les autorités ne cherchaient pas à «mettre la tête dans le sable» aux manifestants. Néanmoins, de nombreux internautes ne semblent pas croire ses propos.

La ministre française des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a échangé jeudi à la mairie de Saint-Chély-d'Apcher, dans le nord de la Lozère, avec une dizaine de Gilets jaunes, rapportent des médias français.

«Vous avez l'impression que l'on cherche à vous mettre la tête dans le sable mais […] on veut vous faire du bien», a-t-elle déclaré lors de cette rencontre.

Ses interlocuteurs dont un ouvrier, une professeure de sport, une retraitée ou encore un chauffeur de taxi au chômage, ont remis à la ministre une consultation citoyenne menée localement auprès de plus de 1.000 personnes.

«La politique nous entrave et nous empêche de vivre sur nos territoires», ont expliqué ces Gilets jaunes.

Eric Lecuyer, l'un de ces sympathisants du mouvement, qui a marché jusqu'à Paris, a prévenu Mme Buzyn qu'à travers le pays «une colère monte par manque de dialogue». Un autre a mis en cause le «comportement hautain» et «l'arrogance» du chef de l'État.

Les propos de la ministre française ont été dénoncés par de nombreux internautes qui ont déclaré ne pas y croire.

​​​Certains ont rappelé les mesures employées par les autorités à l'égard des Gilets jaunes.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes en France et en Belgique (404)

Lire aussi:

Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Tags:
gilets jaunes, Agnès Buzyn, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook