Ecoutez Radio Sputnik
    La police devant les Gilets jaunes sur la place de l'Opéra (15 décembre 2018)

    Pour 62% Français, les Gilets jaunes ne sont pas une menace mais un renouveau démocratique

    © AFP 2018 Geoffroy VAN DER HASSELT
    France
    URL courte
    6412

    Une large majorité des personnes interrogées expriment leur soutien aux Gilets jaunes, tout en percevant le mouvement comme un phénomène populaire et positif pour la démocratie, selon le Baromètre de la confiance politique du Cevipof.

    Une majorité de Français voient d'un bon œil le mouvement des Gilets jaunes, malgré les débordements régulièrement survenus lors des manifestations. C'est ce qui découle du Baromètre de la confiance politique Cevipof-OpinionWay paru en janvier. 60% des personnes interrogées fin décembre ont exprimé leur soutien au mouvement, dont 31% affirmant le soutenir «tout à fait», montre l'enquête. Parmi ceux qui voient les Gilets jaunes de façon positive, 64 % sont des habitants des zones rurales, et 55 % de ceux de l'agglomération parisienne.

    En outre, 62 % des sondés estiment que le mouvement des Gilets jaunes représente plutôt un «renouvellement de la démocratie en France» tandis que 34% le considèrent comme une menace.

    Le mouvement est par ailleurs perçu comme populaire, 72% des enquêtés estimant qu'il «porte les revendications de nombreux Français» et ne concerne pas que les Français en difficulté.

    L'acte 9 de ce mouvement qui rassemble les Gilets jaunes tous les samedis depuis le 17 novembre est attendu samedi 12 janvier à travers la France. En vue de cette nouvelle mobilisation, le secrétaire d'État à l'Intérieur Laurent Nuñez a promis plus de «réactivité» et d'«interpellations».

    Lire aussi:

    Européennes: ces partis sont-ils de «vrais» ou de «faux» amis des Gilets jaunes?
    Gilets jaunes: «Édouard Philippe verse une citerne d’huile sur le feu de la révolte»
    Florian Philippot dépose la marque «Les Gilets jaunes» en vue des européennes
    Tags:
    soutien, enquête, gilets jaunes, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik