France
URL courte
8215817
S'abonner

Le journaliste du Figaro, Ivan Rioufol, est revenu sur les propos de Marlène Schiappa qui semblait vouloir établir l’identité des donateurs de la cagnotte pour l’ancien boxeur Christophe Dettinger. M.Rioufol a qualifié sa déclaration de «stupidité invraisemblable».

La volonté de la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, de savoir qui a participé à la cagnotte Leetchi en soutien à l'ancien boxeur Christophe Dettinger, a fait réagir le journaliste du Figaro Ivan Rioufol.

Participant le 10 janvier à une discussion sur le plateau de CNews, M.Rioufol a qualifié les propos de Mme Schiappa de «stupidité invraisemblable».

«C'est Mme Schiappa qui a demandé à ce que l'on donne les noms de ceux qui avaient précisément soutenu le boxeur… et donc on est quand même dans une stupidité invraisemblable», a notamment dit le journaliste.

Auparavant, Marlène Schiappa s'en était pris aux donateurs de la cagnotte Leetchi en faveur de Christophe Dettinger, l'ex-boxeur ayant agressé deux gendarmes samedi dernier lors de l'acte 8 des Gilets jaunes. Affirmant que «c'était une forme de complicité», elle a condamné la cagnotte qui s'est élevée à plus de 110.000 euros en 24 heures et demandé à ce que les participants soient identifiés.

Par la suite, Mme Schiappa a expliqué au micro de France-Inter pourquoi elle souhaitait savoir qui avait participé à cette collecte de fonds. Selon la secrétaire d'État, elle ne «demandait pas un tableur Excel des donateurs de cagnottes».

La question qu'elle a posée était celle de savoir qui finançait les casseurs, a précisé Marlène Schiappa. D'après elle, il pourrait s'agir des puissances étrangères, comme l'Italie.

Lire aussi:

«Épidémie toujours très dynamique»: près d'un millier de nouveaux décès en France, le bilan dépasse les 13.000
Ce pays serait le premier au monde à avoir vaincu le coronavirus
Chômage totalement hors de contrôle aux Etats-Unis: vers un nouveau 1929?
Tags:
Le Figaro, puissance, donateurs, boxeur, cagnotte, Marlène Schiappa, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook