Ecoutez Radio Sputnik
    Explosion à Paris

    Une Espagnole blessée dans l’explosion à Paris est décédée, selon la diplomatie

    © REUTERS / David Bangura/via REUTERS
    France
    URL courte
    308

    Le bilan des morts à la suite de l’explosion survenue samedi matin dans le 9e arrondissement de Paris s’est alourdi à trois. La troisième victime, après deux sapeurs-pompiers, est une Espagnole qui avait été gravement blessée, selon la diplomatie du pays ibérique.

    Le ministère espagnol des Affaires étrangères a annoncé qu'une ressortissante du royaume, qui avait été gravement blessée dans l'explosion survenue samedi matin à Paris, a perdu la vie.

    «Malheureusement, l'Espagnole qui avait été blessée est décédée», ont déclaré des sources du ministère espagnol.

    Auparavant, il avait été signalé qu'elle était dans un état grave. Un autre citoyen du pays ibérique est blessé, mais son pronostic vital n'est pas engagé.

    Il s'agit ainsi de trois morts dans l'explosion à Paris. Plus tôt dans la journée, le ministre français de l'Intérieur, Christophe Castaner, et la préfecture de la police de Paris avaient fait état de deux morts parmi les sapeurs-pompiers.

    Une forte explosion s'est produite vers 09h00 au 6 rue de Trévise, où se trouve une boulangerie, dans le 9e arrondissement de Paris. L'explosion était «certainement liée à une fuite de gaz d'origine manifestement accidentelle avec des poches de gaz qui ont explosé», a déclaré le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, qui s'est rendu sur place, tout comme le Premier ministre Édouard Philippe, la maire de Paris Anne Hidalgo et le procureur de Paris Rémy Heitz.

    Lire aussi:

    Les États-Unis envisagent officiellement le recours à la force militaire contre l’Iran
    Attaque contre la Russie: le New York Times met en garde Trump après ses accusations de «haute trahison»
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Tags:
    morts, Espagne, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik