France
URL courte
5121
S'abonner

Une femme de 33 ans a été mise en examen après avoir volontairement donné des médicaments à son bébé. Comme cette mère de famille l’a expliqué à la police, l’enfant tombait malade régulièrement et elle voulait donc que «l’hôpital puisse en déterminer l’origine».

Souhaitant établir l'origine des malaises de son enfant de quatre mois, une habitante de Bron, près de Lyon, l'a empoisonné et ramené à l'hôpital de sa ville, relate le journal Le Progrès.

Selon le média, au terme d'une enquête qui a duré plus d'un an et demi, la femme a été mise en examen pour «administration de substances nuisibles».

C'est elle-même qui a avoué volontairement avoir donné une forte dose de médicaments à son enfant. D'après la trentenaire, le bébé faisait souvent des malaises et elle voulait donc que l'établissement médical «puisse en déterminer la cause», précise Le Progrès.

Les faits se sont déroulés en mars 2017 quand l'hôpital Femme-Mère-Enfant à Bron a accueilli un enfant qui avait avalé, comme l'ont montré les examens, une dose massive de médicaments. Une enquête a donc été ouverte.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
hôpital, intoxication, malaise, empoisonnement, enfants, bébé, Lyon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook