France
URL courte
9216163
S'abonner

Juste après que les propos de Luc Ferry sur le recours aux armes ont provoqué une vague de critiques, certains CRS ont été repérés pour la première fois depuis le début du mouvement avec des fusils d’assaut automatiques HK G36 à l’acte 9 des Gilets jaunes. «On est en France?», s’interrogent des internautes.

Pour la première fois depuis le début de la crise des Gilets jaunes, des CRS étaient armés du modèle dernier cri de fusil d'assaut automatique HK G36, comme en témoignent de nombreuses images postées sur la Toile. Les autorités n'avaient ni nié ni confirmé les informations sur l'utilisation de ce type d'armes pendant les dernières manifestations.

Un tweet précise qu'il s'agit d'un fusil d'assaut de type HK (Heckler & Koch) G36, dont les forces de l'ordre ont été dotées depuis les attentats du 13 novembre 2015.

De plus, des CRS avaient été repérés du côté de l'Arc de Triomphe avec ce fusil d'assaut, non loin de véhicules blindés.

Sur la Toile, des internautes s'inquiètent que cette décision d'armer les CRS avec des fusils d'assaut fasse suite aux propos de l'ancien ministre Luc Ferry, qui avait appelé à recourir aux armes contre les Gilets jaunes.

Le 1er décembre, au premier acte des Gilets jaunes de l'année, un fusil d'assaut de ce type avait été volé aux CRS.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Point sur le Covid-19: la Russie dépasse le seuil des 10.000 cas
Covid-19: audition de Christophe Castaner par la mission d'information de l'Assemblée nationale
Tags:
fusil d'assaut, armements, Compagnie républicaine de sécurité (CRS), France, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook