Ecoutez Radio Sputnik
    Brexit

    «Le 29 mars c’est demain»: la France se prépare à un Brexit sans accord

    © REUTERS / Neil Hall
    France
    URL courte
    Avec ou sans accord: Londres et Bruxelles au seuil du Brexit (2019) (78)
    582
    S'abonner

    La ministre chargée des Affaires européennes Nathalie Loiseau a réagi au micro de France Inter au rejet par les députés britanniques de l'accord de Brexit négocié par Theresa May en disant qu’il s’agissait d’«une mauvaise nouvelle» et que la France se préparait «à une absence d’accord».

    Invitée du grand entretien de France Inter, la ministre chargée des Affaires européennes Nathalie Loiseau s'est exprimée sur le rejet par les députés britanniques de l'accord sur le Brexit porté par la Première ministre Theresa May.

    La ministre a indiqué que les Européens étaient prêts, s'il le faut, à un Brexit sans accord.

    «On se prépare, nous Européens, à une absence d'accord», a-t-elle notamment déclaré.

    En ce qui concerne l'hypothèse d'un second référendum, Nathalie Loiseau estime que ce n'est pas à l'UE de dicter la politique à mener du Royaume-Uni, bien que la porte d'un retour en arrière et d'une annulation du Brexit reste grande ouverte.

    «Ça n'est pas à nous Français, Européens, de dire aux Britanniques ce qu'ils doivent faire. Ce que nous pouvons leur dire, c'est "dépêchez-vous!" parce que le 29 mars c'est demain», a-t-elle indiqué.

    Mardi soir, la Chambre des communes a rejeté l'accord de sortie britannique de l'Union européenne que Theresa May avait négocié pendant des mois durant avec Bruxelles.

    432 députés ont voté contre l'accord de Brexit et 202 ont voté pour.

    Dossier:
    Avec ou sans accord: Londres et Bruxelles au seuil du Brexit (2019) (78)
    Tags:
    accord, Brexit, Nathalie Loiseau, Theresa May, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik