France
URL courte
49457
S'abonner

Le Défenseur des droits français Jacques Toubon a déclaré être «rémunéré conformément aux règles». Il a ainsi réagi aux informations de l’hebdomadaire satirique Le Canard enchaîné, d’après lequel le salaire du haut fonctionnaire «pourrait avoisiner les 30.000 euros».

Interrogé par RTL, Jacques Toubon a expliqué ses revenus dévoilés récemment par Le Canard Enchaîné.

«Je ne comprends pas que ça choque parce que je rappelle que ce que je fais, c'est un travail à temps plein, pour lequel je suis rémunéré conformément aux règles», a-t-il lancé.

Il a expliqué que ses revenus sont composés d'«un salaire qui est inscrit dans le budget», d'«une pension de fonctionnaire» ainsi que de celui de parlementaire.

Plus tôt, Le Canard enchaîné avait révélé qu'il toucherait, outre son salaire de 15.725 euros, une retraite de fonctionnaire d'État et une triple retraite d'élu, pour un total qui «pourrait avoisiner les 30.000 euros».

Selon l'hebdomadaire satirique, huit présidents d'autorités administratives indépendantes cumulent leur salaire avec une ou des pensions de retraite, tandis que deux autres ont choisi de ne pas toucher leurs pensions de retraite pendant la durée de leurs fonctions.

Lire aussi:

Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Violent incendie dans le IIe arrondissement de Paris - vidéo
Moscou réagit à l'attaque de la police US contre une journaliste de Sputnik
Tags:
rémunération, salaire, Canard Enchaîné, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook