France
URL courte
358510
S'abonner

Des opposants à l’organisation du concours Eurovision en Israël ont fait, samedi soir, irruption lors de l’émission Destination Eurovision sur France 2. La chaîne française a défendu dans un communiqué la participation française à cette compétition internationale.

Des manifestants ont réussi à monter sur scène samedi soir, lors de la deuxième demi-finale de Destination Eurovision, diffusée sur France 2 et présentée par Garou. Une photo montre l'un d'entre eux tenant la pancarte «Non à l'Eurovision 2019 en Israël».

L'incident s'est produit au début de l'émission, après que la chanteuse israélienne Netta Barzilai a interprété le titre «Toy», qui lui avait permis de remporter l'édition 2018 de l'Eurovision.

La réalisation a essayé de ne pas montrer ce qui se passait sur la scène. Les perturbateurs ont été évacués de la scène par l'équipe de sécurité.
France 2 a réagi dans un communiqué pour défendre la participation de la France à l'Eurovision cette année.

«Au-delà d'offrir à la scène musicale française une exposition hors du commun dans le monde entier, notre participation à ce show de variétés incontournable s'attache aussi à véhiculer ces valeurs humanistes», précise la chaîne en soulignant que la musique «n'a pas de frontière».

L'émission Destination Eurovision a pour but de sélectionner le ou les candidats qui représenteront la France à l'Eurovision, qui aura lieu le 18 mai à Tel-Aviv.

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Ankara répond à Paris après les propos de Macron sur le Haut-Karabakh
Détonation entendue à Paris: pourquoi l’avion de chasse a-t-il produit un bruit si fort?
Tags:
chanteur, concours, Eurovision, France 2, Netta Barzilai, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook