France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
16523
S'abonner

Lors de la mobilisation des Gilets jaunes samedi à Dijon, une cinquantaine de manifestants a pénétré dans l’enceinte de la prison de la ville, où sont détenus leurs «camarades». Ces derniers ont été condamnés à de la prison ferme pour des violences commises sur des gendarmes.

Une cinquantaine de Gilets jaunes a pénétré, samedi, dans le périmètre de la prison de Dijon, afin de demander la libération de leurs «camarades» condamnés pour des violences commises contre des gendarmes, a indiqué la préfecture à l'AFP.

Selon elle, les manifestants «ont passé le grand portail, scandé ‘'libérez nos camarades'' et sont repartis spontanément après un moment».

Quatre Gilets jaunes ont été condamnés à de la prison ferme vendredi soir, pour des violences commises à l'encontre de gendarmes dans leur caserne, lors de la manifestation du 5 janvier. Sept militaires avaient alors été blessés, dont un grièvement au visage par un support de panneau de signalisation et un autre aux bras par un poteau métallique.

Un autre groupe de Gilets jaunes est aussi entré dans la gare de la capitale bourguignonne lors de l'acte 10 de la mobilisation. Plus d'une centaine de personnes sont alors descendues sur les voies, interrompant momentanément la circulation des trains en scandant «Macron démission».

Pour le dixième samedi consécutif, les Gilets jaunes sont descendus dans les rues un peu partout en France, dans un contexte de tensions toujours vives, deux mois après le premier rassemblement du mouvement. Selon le dernier bilan de l'Intérieur français, 84.000 manifestants ont pris part à travers toute la France à la 10e édition de la mobilisation nationale.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

Lire aussi:

Elle lui envoie 3.000 mails, pensant qu’il l’aime: elle finit en garde à vue
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Pour les députés LREM, la réécriture de l’article 24 est «une humiliation»
Des soldats azerbaïdjanais vandalisent des sépultures arméniennes à leur arrivée au Haut-Karabakh – vidéos
Tags:
gilets jaunes, prison, Dijon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook