France
URL courte
412143
S'abonner

Après que le vice-président du Conseil des ministres italien et dirigeant du Mouvement cinq étoiles (M5S), Luigi Di Maio, a déclaré que «certains pays européens, la France en tête, n'ont jamais cessé de coloniser des dizaines de pays africains», l'ambassadrice d'Italie en France a été convoquée au Quai d'Orsay.

L’ambassadrice d’Italie à Paris, Teresa Castaldo, a été convoquée ce lundi au Quai d’Orsay après les propos du vice-président du Conseil des ministres italien selon lesquels l’UE «devrait sanctionner la France et tous les pays qui comme la France appauvrissent l'Afrique».

«Le directeur de cabinet de la ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, a convoqué l'ambassadrice d'Italie [Teresa Castaldo, ndlr] à la suite des propos inacceptables et sans objet tenus par des autorités italiennes hier», lit-on sur le site du Figaro.

Le vice-président du Conseil des ministres italien et dirigeant du Mouvement cinq étoiles (M5S), Luigi Di Maio, a appelé l'Union européenne à instaurer des sanctions à l'encontre des pays qui, selon lui, «appauvrissent l'Afrique» et sont ainsi à l'origine de la crise migratoire. Il a indiqué également que certains États européens, «la France en tête», n'avaient «jamais cessé de coloniser des dizaines de pays africains».

M.Di Maio estime que la France qui «imprime une monnaie, le franc des colonies», dans «des dizaines de pays africains», finance ainsi sa dette publique.

Lire aussi:

Deux patrouilleurs français envoyés au large de Jersey
Policier tué à Avignon: de nouveaux détails sur la victime et l’opération
Londres envoie des patrouilles près de Jersey après les menaces de Paris
Un sondage révèle quelle proportion de Français approuvent l’idée d’un pass sanitaire
Tags:
colonisation, crise migratoire, Union européenne (UE), Luigi di Maio, Afrique, Italie, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook