Ecoutez Radio Sputnik
    Gilets jaunes à Rennes

    Un candidat pro-Macron sur la liste des Gilets jaunes aux européennes sème la discorde

    © AFP 2019 Damien MEYER
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
    50388

    «Sous le gilet jaune, vous mettez le t-shirt bleu En Marche»: un candidat pro-Macron qui figure sur la liste des Gilets jaunes pour les élections européennes déplaît à de nombreux internautes se revendiquant du mouvement. La liste avait été déposée par Ingrid Levasseur, une manifestante médiatisée.

    La liste des candidats des Gilets jaunes pour les prochaines élections européennes n'a pas tardé à provoquer des critiques de la part des partisans du mouvement sur les réseaux sociaux.

    Intitulée Ralliement d'initiative citoyenne, ou RIC, la liste dévoilée mercredi compte à présent 10 noms, mais doit encore s'élargir. Menée par l'aide-soignante Ingrid Levavasseur, elle comprend également le nom de Marc Doyer, qui se présente sur sa page Twitter comme étant «déçu de Macron» mais «libre et En Marche depuis longtemps pour les mouvements citoyens».

    Sur une photo publiée par M.Doyer, on le voit arborant un gilet jaune au-dessus d'un t-shirt d'En Marche:

    Sur son fil Twitter, on trouve des messages de soutien aux diverses initiatives du parti présidentiel:

    Le candidat qui a l'air de chercher à réconcilier le programme des protestataires avec celui du Président semble ne pas inspirer beaucoup de confiance aux internautes:

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

    Lire aussi:

    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    «Incroyable échange d’uppercuts»: la réunion Macron-Poutine vue par des personnalités françaises
    Macron aurait proposé à Trump de ressusciter le G8 avec la Russie
    Tags:
    réseaux sociaux, élections européennes, gilets jaunes, La République en Marche! (LREM), Marc Doyer, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik