France
URL courte
13540
S'abonner

Souffrant d'une fracture de la mâchoire causée par un tir de lanceur de balles de défense (LBD), en marge d'une manifestation de Gilets jaunes le 12 janvier à Strasbourg, Lilian, un adolescent de 15 ans a témoigné à l'antenne de BFM TV sur cet accident qui l'empêchera d'aller à l'école pendant cinq semaines.

Après avoir reçu une balle de LBD dans la joue le 12 janvier à Strasbourg, lorsque, selon lui, il s'est approché par curiosité d'un rassemblement de Gilets jaunes, Lilian a dû subir une opération importante sur sa mâchoire fracturée qui a consisté en la pose de broches. L'adolescent de 15 ans ne peut pour l'instant que s'alimenter à l'aide d'une paille.

Les images montrant un trou sanglant faite par la balle dans la joue de l'adolescent ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux juste après l'accident. Interrogé par BFM TV, la victime a raconté ce qu'il lui était arrivé.

«Au début, je ne savais pas que j'avais un trou dans la joue. Je sentais juste que je n'arrivais pas à fermer ma bouche», a-t-il indiqué.

Lilian regrette également d'être privé d'école pendant les cinq semaines de convalescence que ses médecins lui ont prescrites.

Sa mère, qui a porté plainte deux jours après l'accident, insiste sur le fait que son enfant n'était pas un casseur.

«C'est un enfant, il a la mâchoire broyée, et en plus on l'accuse d'être un casseur, ça fait beaucoup pour lui», a-t-elle souligné à BFM TV.

Rappelons que le 20 janvier, elle a adressée au ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, une lettre avec une demande de faire la lumière sur les circonstances l'accident.

Le 23 janvier France 3 a diffusé une interview de Lilian, dans laquelle il expliquait que le 12 janvier, il ne manifestait pas mais que son ami et lui avaient entendu des cris alors qu'ils attendaient un tram et étaient allés voir ce qui se passait, après quoi l'accident s'était produit.

Lire aussi:

L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
En continu: attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois morts dont un aurait été décapité
Un homme armé qui menaçait des passants à Avignon tué par la police
Les trois attestations de déplacement différentes obligatoires pour sortir durant le reconfinement 
Tags:
LBD (lanceur de balles de défense), mâchoire, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook