Ecoutez Radio Sputnik
    Maxime Nicolle

    «Fly rider», une des figures des Gilets jaunes, retenu presque deux heures par la police

    © AFP 2018 GUILLAUME SOUVANT
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)
    15859

    Lors de l'acte 11 de la mobilisation des Gilets jaunes qui a eu lieu samedi, Maxime Nicolle, un des leaders du mouvement, a été brièvement interpellé par la police bordelaise.

    Une des figures du mouvement Gilets jaunes, Maxime Nicolle, alias Fly rider, a été brièvement interpellé samedi soir à Bordeaux où il participait à une manifestation, écrit l’AFP, se référant au parquet.

    «Maxime Nicolle a été interpellé en début de soirée dans le centre de la capitale girondine où s'étaient rassemblés environ 200 manifestants décidés à mener une action nocturne», précise l’agence, ajoutant que d’après la préfecture  il était resté sur place malgré l’ordre de dispersion et avait incité les autres à le faire. 

    Moins de deux heures plus tard il ressorti des locaux de la police

    «Il a été entendu en audition et laissé libre», a indiqué le parquet.

    Comme le précise l’agence, après être sorti, il a annoncé aux médias qu’il était en train de quitter les lieux de la manifestation lorsque les forces de l’ordre l'avaient interpellé. 

    L’acte 11 de la mobilisation des Gilets jaunes s’est joué samedi dans des villes françaises et a rassemblé, d’après l’Intérieur, il a rassemblé 69.000 manifestants samedi en France, dont 4.000 à Paris.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 10 semaines de mobilisation (144)

    Lire aussi:

    La France au seuil d’une révolution? Le sondage alarmant de l’Ifop
    Gilets jaunes: l’armée sera déployée samedi pour sécuriser des bâtiments
    Les derniers mots des pilotes du crash du Boeing 737 MAX révélés par les boîtes noires
    Tags:
    gilets jaunes, interpellation, Maxime Nicolle, Bordeaux, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik